Les 14èmes Championnats du Monde se sont terminés ce weekend à Pékin en Chine. Et l’heure du bilan a sonné côté français, à un an des Jeux Olympiques de Rio.

 

 

Le Kenya, première nation au classement des médailles !
Le Kenya, première nation au classement des médailles !

 

C’est une déception pour le clan français. Ces Championnats du Monde n’ont franchement pas étés une réussite, à tous les niveaux. Tout d’abord puisque les favoris français ont déçu.

On pense évidemment d’abord à Renaud Lavillenie qui a dû se contenter d’une médaille de bronze lui qui a toujours tout gagné… Sauf le titre mondial ! Ce ne sera pas encore cette fois pour le natif de Barbezieux-Saint-Hilaire. Cependant, le recordman du monde de la perche en salle aura son mot à dire dans un an à Rio, où il fera figure de grandissime favori pour conserver son bien olympique.

Parmi les autres déceptions, le relai 4×400 féminin dont on attendait beaucoup après leur titre européen il y a 1 an. Souvenez vous, le dernier 400m d’anthologie de Floria Gueï… Alors c’est une déception, cette 7ème place mondiale, oui et non. Elles n’étaient pas favorites, et la chute de l’avant dernière relayeuse a scellé le destin des françaises.

Enfin, les français au 100m ou plutôt le seul Jimmy Vicaut qui n’a rien pu faire à côté des monstres du sprint mondial. Christophe Lemaître qui a complètement loupé ses Mondiaux, gêné certainement par une blessure qu’il traîne depuis longtemps. Et pour finir le 110m haies avec 3 français au départ de la finale… Aucune médaille.

 

Alexandra Tavernier, médaillée de bronze à Pékin
Alexandra Tavernier, médaillée de bronze à Pékin

Pour conclure ce bilan, saluons la belle médaille de bronze d’Alexandra Tavernier qui a su tenir la pression elle qui a déclaré « n’avoir jamais autant serré les fesses ». Merci Alexandra pour cette médaille qui sauve (un peu) les Mondiaux côté français. Nous l’a retrouverons dans un an avec un espoir de médaille olympique.

 

Le bilan n’est pas satisfaisant côté français avec seulement 2 médailles (de bronze) et une 31ème place au classement des médailles dominé par le Kenya, qui soit dit en passant n’a pas été ébranlé par les suspicions de dopages en son encontre. La France est bien loin de sa 10ème position lors des derniers Mondiaux à Moscou en 2013.

Cependant, les athlètes français ont encore un an pour travailler et nous faire vibrer au Brésil en 2016 pour un rendez vous interplanétaire incontournable, les Jeux Olympiques.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here