Alors que la 5ème journée de Liga BBVA vient de s’achever, retour sur une journée où le club catalan à subit une lourde correction face au Celta Vigo.

Mardi dernier avait lieu l’ouverture de la 5ème journée. Sans soucis, l’Atletico Madrid s’est imposé à domicile face à Getafe (2-0), c’est le Français Antoine Griezmann qui est l’auteur des deux buts. Grâce à ce doublé, il prend la 1ère place du classement des meilleurs buteurs français, sur l’année civile 2015, avec 21 réalisations TCC. C’est aussi, sur la même période, son 18è but en Liga où seul Lionel Messi (31) et Cristiano Ronaldo (28) ont plus marqué que lui.

Antoine Griezmann, le sérial buteur français.
Antoine Griezmann, le sérial buteur français.

La 2ème rencontre opposait l’Espanyol Barcelone au club de Valence. C’est le défenseur Victor Alvarez qui a ouvert le score pour le club Catalan et ce fut d’ailleurs le seul but de la rencontre. Grâce à cette nouvelle victoire (3V, 2D), l’Espanyol est 6ème de Liga alors que Valence connait des débuts moyens cette saison notamment en enregistrant sa 1ère défaite de la saison (1V, 3N, 1D).

Jau Domenech a tenu à rassurer malgré les débuts difficiles : "Nous sommes une famille, nous sommes ensemble et nous allons changer ça".
Jau Domenech a tenu à rassurer malgré les débuts difficiles : « Nous sommes une famille, nous sommes ensemble et nous allons changer ça ».

La dernière rencontre de cette 1ère partie de la 5ème journée opposait Grenade à la Real Sociedad. Dans un match qui s’annoncé serré, c’est finalement Imanol Agirretxe qui a offert la victoire à la Sociedad grâce à un triplé pour une victoire sur le score de 0-3. Il peut remercier le défenseur brésilien Doria (prêté par l’OM) qui a, on peut le dire, gracieusement offert deux buts. La prestation catastrophique de Doria est à visionner ici :

Mercredi fut la grosse journée puisque 6 matchs avaient lieu et qu’on y a observé un total de 18 buts.

Rencontre du milieu de tableau, le Rayo Vallecano a rapidement profité de l’expulsion du défenseur du RS Gijon, Bernardo Espinosa, qui suite à 2 cartons jaunes en 2 minutes (37è et 39è), s’est fait exclure et a provoqué un penalty que Roberto Trashorras s’est chargé de marquer. Dès le retour des vestiaires (48è), Javi Guerra a fait le break pour le Rayo avant que Jony Rodriguez réduise la marque une minute plus tard. Le score va en rester là et le Rayo Vallecano l’emporte face à l’un des trois promus de Liga Adelante.

Formé à Barcelone, c'est bien Roberto Trashorras qui ouvert la marque sur penalty
Formé à Barcelone, c’est bien Roberto Trashorras qui ouvert la marque sur penalty

La rencontre Levante et Eibar ne s’annonçait pas comme l’une des plus passionnantes dans cette 5ème journée de Liga mais c’est une belle confrontation qui a eu lieu entre le club de Levante qui cherche encore sa 1ère victoire et Eibar qui démarre bien sa saison. Le doublé de Borja Baston (10è et 48è) n’a pas suffit puisque après la réduction du score de Jose Morale, Levant a réussi à égaliser dans les dernières secondes du match (90è+3) grâce à l’attaquant brésilien Deyverson. Match nul (2-2), les équipes se partagent les points.

Le doublé de "BB King" n'a pas suffit..
Le doublé de « BB King » n’a pas suffit..

Dans les mêmes temps, du côté de Vigo, on accueillait le FC Barcelone. Le Celta Vigo se présentait comme l’équipe en forme du moment avec 3 victoires et 1 nul alors que Barcelone arrivait avec déjà 4 victoires dans les poches. C’est pourtant le Celta Vigo qui a réussi à battre l’ogre catalan sur un score sévère : 4 buts à 1. Barcelone avait pourtant aligné son armada avec le trident MSN mais ça n’a pas suffit. Dès la 26ème, Duran Nolito ouvre le score avant que Iago Aspas n’inscrive un doublé (30è et 56è). La réduction du score par Neymar à la 80è fut inutile puis John Guidetti a ramené l’écart dès la 83ème.

Duran Nolito a été buteur et 2 fois passeur lors de la rencontre.
Duran Nolito a été buteur et 2 fois passeur lors de la rencontre.

Cette défaite est un coup dur pour les catalans.. Un coup dur qui profite bien entendu au grand rival ! En effet, le Real Madrid s’est imposé à Bilbao. Les merengues peuvent remercier Karim Benzema qui inscrit un doublé et qui a offert la victoire aux siens. Dans une 1ère mi-temps assez calme, Karim Benzema a ouvert le score à la 19è minute. C’est dans la 2nde période où les deux clubs ont démarrés les moteurs. L’Athletic Bilbao a d’abord égalisé à la 67è grâce à Sabin avant que Benzema ne débloque rapidement la situation à la 70è. Les deux équipes ont ensuite manqué de réussite (11 tirs, 5 cadrés pour Bilbao et 22 tirs, 6 cadrés pour Madrid) et le score s’est figé.

5 réalisations en autant de match, début parfait pour Karim Benzema.
5 réalisations en autant de match de Liga, début parfait pour Karim Benzema.

Dans la rencontre entre Malaga et Villareal, le dernier club peut remercier l’autre puisque le seul but de la rencontre est un but contre son camp de Fernando Tissone. Villareal s’est imposé 1-0 et n’a donc toujours pas connu la défaite cette saison (4V, 1N). A contrario, Malaga recherche toujours sa première victoire (2N, 3D) et sombre à la 19ème place.

La phrase qui rassure : "L'important c'est les 3 points !"
La phrase qui rassure : « L’important c’est les 3 points ! »

Enfin, la dernière rencontre de cette 2nde partie opposait les promus de Las Palmas à Séville. Alors que beaucoup s’attendait à voir la 1ère victoire de Séville cette saison, c’est une nouvelle défaite qu’a connu le club andalous. Las Palmas signe sa 1ère victoire alors que son adversaire du soir s’installe à la dernière place du classement (2N, 3D). Les buteurs du côté de Las Palmas sont Roque Mesa et Antolin Alcaraz, tout deux servi par l’Argentin Sergio Araujo. Séville, double vainqueur de l’Europa League (Édition 2014 et 2015) réalise un début de saison inimaginable pour son statut..

Sebastian Cristoforo et ses partenaires échouent encore..
Sebastian Cristoforo et ses partenaires échouent encore..

Enfin, pour le dernier match de cette 5ème journée, le Betis Séville recevait La Corogne.

Malgré la domination du Betis, c’est bien la Corogne qui a remporté la rencontre (1-2). Le Betis avait pourtant bien réagi après l’ouverture du score de la Corogne par Federico Cartabia à la 54è puisque l’égalisation est arrivée à la 59è grâce à Petros. Mais à la 72è, c’est bien Faycal Fajr, déjà passeur sur le 1er but) qui donne l’avantage au club de Galice.

Malgré la victoire, Jonathan Rodriguez n'a toujours pas ouvert son compteur avec La Corogne.
Malgré la victoire, Jonathan Rodriguez n’a toujours pas ouvert son compteur avec La Corogne.

Conclusion, Le Real Madrid, Celta Vigo et Villareal sont leaders ex-aequo (13 points) alors que Grenade (3pts), Malaga et Séville (2pts) sont relégables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here