C’est le match qui attire le plus de spectateurs dans le monde entier. Environ 600 millions de personnes pour LE Classico ! Le match a débuté après une Marseillaise jouée au piano dans l’antre du Real Madrid. Avec une moyenne de 3,28 buts par match lors du Classico, on s’attendait forcément à un match spectaculaire.

Pas de MSN au début de ce classico, Messi sur le banc, Sergi Roberto a parfaitement comblé l'absence de l'Argentin, au repos.
Pas de MSN au début de ce Classico, Messi sur le banc, Sergi Roberto a parfaitement comblé l’absence de l’Argentin, au repos.

Un match qui pouvait s’apparenter difficile pour les catalans à l’image d’un Gerard Pique sifflé tout au long de la rencontre suite à ses récents propos portés « contre » l’Espagne. Pour rappel, Lionel Messi revenu de blessure a débuté la rencontre sur le banc alors que le Real Madrid était en possession de tout son arsenal dont la fameuse BBC, Benzema et Bale étant bien présent en pointe. La 1ère frappe est venue des catalans avec un tir à l’entrée de la surface de là part de Neymar mais ce dernier a envoyé sa frappe dans les tribunes. La réponse de Madrid est arrivé peu de temps grâce à une percée de Cristiano Ronaldo sur le côté droit, son centre en puissance est parfaitement repoussé par Claudio Bravo qui empêche Benzema d’ouvrir le score. L’ouverture arrive à la 10ème minute, Sergi Roberto, ne subissant aucun pressing, profite de l’accélération de Suarez pour le lancer en profondeur. L’Uruguayen en profite, en 1ère intention, et envoie la balle dans le petit filet opposé. Après 885 minutes d’invincibilité, Keylor Navas vient d’encaisser son premier but de la saison à domicile ! Le passeur Sergi Roberto que l’on retrouve à la 15ème minute sur une ouverture d’Iniesta. Il temporise pour Rakitic qui rate complètement son tir. Le Real aurait pu revenir au score si.. le pénalty réclamait par Ronaldo et les siens avait été sifflé en faveur du portugais mais il le fut en faveur de Dani Alves. À la 24ème minute, suite à une faute de James Rodriguez qui lui vaut d’ailleurs le 1er carton (jaune) de la soirée, c’est Keylor Navar qui s’est rattrapé en sauvant un magnifique coup-franc de Neymar. Ce dernier qui a failli réaliser la même action qu’il y a 2 semaines dans les secondes qui ont suivis mais sa frappe a fini en tribune. Premier changement de la soirée Javier Mascherano quitte ses coéquipiers, sur blessure, et laisse sa place à Jérémy Mathieu. Claudio Bravo a ensuite réalisé son 1er arrêt sur une frappe assez molle de James Rodriguez. Sur une contre attaque à la première demi-heure, Ronaldo percute Dani Alves, la faute est pour le brésilien qui obtient le 1er jaune du côté de Barcelone. Le match s’est ensuite calmé avant que le Real se réveille. Aux environs de la 35ème minute, le Real s’acharne sur le but catalan mais Benzema loupe complètement sa frappe en 1ère intention et ne touche même pas le ballon, c’est ensuite Keylor Navas qui réussit une sortie un peu forte sur Ronaldo devant son poteau. La réponse catalane fut immédiate, Neymar est lancé par Iniesta, à la limite du hors-jeu, il rentre dans la surface et réussi à envoyer le ballon au fond des filets, trompant Navas qui plonge tardivement sur la frappe. Neymar, avec sa 12ème réalisation cette saison, prend la tête du classement des buteurs. Le Real Madrid n’est pas du tout dans son match.. Pourtant dans son antre, les madrilènes ne pressent pas et laisse les catalans dominer la rencontre. Le résultat aurait pu être encore plus lourd à la pause puisque Neymar et Suarez réalise un « une-deux » exceptionnelle sur le côté gauche, le brésilien s’avance avant de la redonner à l’Uruguayen qui voit sa frappe sauvé sur la ligne par la tête de Marcelo, Varane rate ensuite son dégagement, offrant le ballon à Rakitic mais le Français réussit à contrer le tir. C’est la pause à Bernabeu, Madrid est mal en point et rentre au vestiaire avec 2 buts encaissés et les sifflets du public. 

Désormais à 12 réalisations cette saison, Neymar prend la tête du classement des buteurs en Liga BBVA.
Désormais à 12 réalisations cette saison, Neymar prend la tête du classement des buteurs en Liga BBVA.

À la reprise, Marcelo obtient une occasion en or mais dans un angle difficile, il envoie la frappe en sortie de but. C’est ensuite James Rodriguez qui déclenche une excellente frappe au niveau des 25 mètres mais Bravo repousse en corner, corner qui ne donnera rien. À la 50ème minute, Sergio Ramos fauche Sergi Roberto et obtient un carton jaune, le coup franc magnifique frappé est exceptionnellement repoussé par Keylor Navas qui sauve une nouvelle fois Madrid du prodige Brésil. On est acutellement à la 52ème minute et Andres Iniesta n’a pas marqué depuis 40 matchs et va mettre un terme à cette série. L’Espagnol démarre un « une-deux » avec Neymar, le Brésilien la remet en talonnade et Iniesta envoie un missile depuis l’entrée de la surface qui fini dans la lucarne de Navas. Barcelone domine et mène désormais 3 buts à 0 face à un Real Madrid quasi inexistant. Deuxième changement du côté catalan, Lionel Messi entre en jeu pour son retour de blessure à la 55ème minute alors que James Rodriguez cède sa place pour Isco avant que Marcelo, blessé, ne réclame un changement, cédant sa place à Carvajal. À la 60ème minute, le Real semble se réveiller mais la tête de Varane est capté par Claudio Bravo. Le Real continue à subir durant la rencontre, au milieu, Barcelone est complètement libre de tout mouvement. La première grosse action du Real est arrivée à la.. 68ème minute, sur une contre attaque démarré par Isco qui s’offre un petit pont sur Messi, Bale hérite du ballon et lance parfaitement Ronaldo en profondeur, le Portugais pique le ballon mais Claudio Bravo s’impose.. avec sa tête. Il reste 20 minutes à jouer et Barcelone s’offre 6 points d’avance sur le Real.  On s’approche de la manita désormais.. Suarez marque le 4ème but du match, le 4ème catalan ! L’Uruguayen s’offre un doublé, servi à la limite du hors-jeu, il se présente seul face à Navas et pique parfaitement le ballon qui termine sa course dans le petit filet opposé. Le 3ème et dernier changement du côté de Barcelone avec la sortie d’Andres Iniesta qui cède sa place au jeune Munir El Hadadi. Karim Benzema a ensuite obtenu sa 1ère occasion du match à la 80ème minute mais Keylor Navas s’impose une nouvelle fois. Carvajal aurait pu voir rouge à la 83ème minute avec une tacle très sévère, par derrière, sur Dani Alves mais l’arbitre sort le jaune. C’est finalement Isco qui a vu rouge avec un coup de pied complètement insensé et bête sur Neymar.. C’est une soirée catastrophe pour le Real Madrid qui a complètement craqué à domicile. Un match qui choque du côté de Madrid, les merengues laissent des espaces inimaginables où Barcelone s’amuse et fait son match tranquillement, sans être pressé. Sur sa 2ème occasion dans ce match, Benzema frappe croisé aux 25 mètres mais sa frappe est dévié par la défense catalane avant de mourir en corner, un corner qui ne donnera rien. On assiste à une fin de folie ! Sur une contre attaque Munir rate complètement le cadre, pourtant seul face à Navas, le jeune international espagnol n’offrira pas la manita aux catalans. Sur l’action qui suit, Claudio Bravo réalise encore une fois l’arrêt qu’il faut sur une tête à bout portant de Cristiano Ronaldo qui s’était imposé sur 2 défenseurs catalans.

Tito Enrique peut se féliciter de la copie rendu par son équipe. A contrario, Rafa Benitez peut commencer à remettre sa tactique en question.
Tito Enrique peut se féliciter de la copie rendu par son équipe. A contrario, Rafa Benitez peut commencer à remettre sa tactique en question.

C’est fini à Bernabeu ! Un match inimaginable.. Barcelone a quasiment joué seul face à un Real Madrid invisible durant la 1ère mi-temps puis à moitié présent lors de la 2nde. Le Real encaisse donc une défaite 4-0 à domicile lors du Classico, c’est la 1ère fois depuis 1974 que Madrid quitte sa pelouse avec une telle différence de buts.

Ci-dessous, la Marseillaise qui résonne au Santiago Bernabeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here