Après les attentats qui ont touché la France il y a maintenant plus de quinze jours et qui ont meurtrie un pays tout entier Abdelaziz Barrada, le milieu de terrain de l’OM, s’est exprimé sur la radio espagnole « Cadena Ser ».

C’est encore dans les têtes de chaque français, les attentats du 13 novembre 2015 ne s’effaceront pas facilement et ne s’effaceront sans doute jamais puisque c’est la France entière et même le monde qui a été touché. 130 personnes ont perdu la vie, des centaines de blessés, triste bilan de ces attaques barbares. Les sportifs, humains avant tout, expriment les uns après les autres leurs sentiments. Pour le milieu de terrain de l’OM, Abdelaziz Barrada il y a de la colère, mais surtout beaucoup de douleur.

 

Barrada attentats iconsport

« On ne pardonnera jamais. »

 

Le joueur marseillais donnait un entretien lundi à une radio espagnole « Cadena SER », et au moment où le chroniqueur a abordé le sujet des attentats parisiens, un sentiment de douleur et un visage marqué s’est affiché sur Abdelaziz Barrada, « Je suis musulman et ça m’a fait très mal. Je suis né à Paris. Quand j’ai vu les images, c’était très difficile, très dur. »
L’international marocain de 26 ans a poursuivi, « Mais il faut se dire que ces gens (les terroristes) ne devraient pas être sur cette terre. Ils font des choses incompréhensibles, qui ne devraient pas exister dans ce monde. Il faut les foutre en prison jusqu’à ce qu’ils y meurent. On ne peut pas pardonner et on ne pardonnera jamais. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here