La saison de beach-volley s’est terminée mi-novembre avec une quatrième place prometteuse de la paire Youssef Krou/Edouard Rowlandson au Qatar Open. L’entraîneur de la #TeamFrance masculine, Stéphane Canet est revenu sur le bilan de la saison 2015 et affiche les ambitions 2016 de l’équipe de France avec pour objectif final, les Jeux Olympiques de Rio.

2015: Une belle quatrième place

Contraints de déclarer forfait à Antalya à cause d’un accident de voiture, la paire Krou/Rowlandson a su cependant se reprendre lors du Qatar Open où ils ont réussi à accrocher une très belle quatrième place. Très satisfait de la saison des numéros 1 tricolores, Stéphane Canet a déclaré à la fédération « C’est très important de terminer l’année avec un bon résultat, ils commençaient un peu à douter, ils avaient besoin de victoires pour reprendre confiance ». Même si la blessure d’Edouard Rowlandson pendant les Championnats du monde aux Pays-Bas a mis un frein à la paire tricolore, l’entraîneur est satisfait, la blessure faisant partie du métier de sportif professionnel: « Ils ont atteint les objectifs que nous nous étions fixés. Ils ont très bien lancé leur saison avec le podium de Fuzhou, puis une neuvième place à Porec et une cinquième à Stavanger, la dynamique était très bonne jusqu’aux Championnats du monde. Après, ils ont réussi à nous qualifier avec Yannick et « JB » (Salvetti-Daguerre) pour la finale de la Continental Cup, leurs capacités d’adaptation leur ont permis de passer toutes les embûches et de rester concentrés, d’où ce bon résultat au Qatar. » 25 ème au ranking olympique qui pourra s’avérer important pour obtenir une place à Rio, la paire française reste plus que jamais dans la compétition. Stéphane Canet aurait quand même espérer une meilleure place au classement olympique mais il s’explique sur cette 25ème place: « Ce qui leur a fait défaut cette saison, c’est de ne pas avoir participé aux trois Grands chelems de l’été, à Los Angeles, au Japon et à Gstaad, mais aussi à la finale des Championnats d’Europe, qui rapportent beaucoup de points. »

Concernant l’autre paire masculine française, malgré parfois des matchs très disputés pour pouvoir sortir des tableaux de qualifications des différents tournois du World Tour, Yannick Salvetti et Jean-Baptiste Daguerre ont montré à leurs adversaires qu’ils avaient l’envie, en répondant présents sur les deux épreuves de la Continental Cup durant la saison. D’abord à Montpellier puis, en mai et à Vilnius en septembre. Après avoir souligné la bonne performance d’Edouard et Youssef, l’entraîneur tricolore porte un jugement favorable sur la deuxième paire française. « C’était leur priorité et ils ont été impériaux sur les deux tournois, ce sont vraiment des «impacts players», ils sont très forts quand ils sont conditionnés pour des objectifs précis. » Après une bonne saison de la part des deux paires tricolores, Stéphane Canet et les bleus n’ont qu’un objectif en tête réaliser une bonne saison 2016 pour la clôturer en beauté avec les JO de Rio.

victoire-CCup

« On n’écrit pas notre histoire, on la joue. »

La saison de beach-volley vient tout juste de se terminer mais les regards de tous sont déjà tournés vers la nouvelle saison qui arrive, qui sera souhaitons le, ponctuée par un ticket pour les JO de Rio, enfin les deux paires françaises en rêvent. Stéphane Canet est revenu sur les ambitions de la saison prochaine ainsi que sur les différents programmes qui attendent les deux paires tricolores.

Les yeux rivés vers Rio 2016, tel est l’objectif des deux paires françaises pour cette compétition. En effet, Stéphane Canet espère bien voir les deux paires masculines obtenir un ticket pour Rio, tout en sachant que c’est le maximum possible par nation, 24 équipes disputant le tournoi olympique. Le premier ticket sera offert via le ranking olympique pour la paire Krou-Rowlandson et le second avec la Continental Cup pour le duo Salvetti-Daguerre. « En gros, il y a d’un côté un championnat, de l’autre une Coupe », explique l’entraîneur tricolore. Au niveau du ranking olympique, Edouard Rowlandson et Youssef Krou sont actuellement 25ème. Pour espérer un ticket olympique ils devront terminer le 13 juin 2016, parmi les 17 premiers.
Quant à l’autre ticket il faudra passer par la finale de la Continental Cup qui aura lieu à Stavanger en Norvège, du 23 au 26 juin . Le vainqueur de cette compétition européenne gagnera un quota olympique, les deuxième et troisième disputeront la World Continental Cup (4-10 juillet) où seront réunis les deuxième et troisième de chaque continents et seuls les deux finalistes iront aux JO.
Il faut souligner le fait que si des pays comme l’Italie ou la Pologne  ou encore les Pays-Bas ont déjà deux paires parmi les 17 premiers du ranking olympique et sont donc qualifiés directement pour Rio, ces paires ne disputeront pas la finale de la Continental Cup. Côté français, si le duo Rowlandson/Krou se qualifie au 13 juin du fait de son classement, elle n’ira donc pas en Norvège. Stéphane Canet misera donc sur Salvetti/Daguerre mais aussi une seconde paire qui semblerait être Di Giantommaso/Thiercy.

France beach 1
La paire Rowlandson/Krou n’a qu’un seul objectif, la qualification pour Rio 2016

Un programme 2016, relativement chargé, l’objectif olympique au bout. 

 PAIRE Rowlandson/Krou: Ils vont enchaîner différents tournois de janvier à juin, dans le but d’acquérir un maximum de points, en vue de la qualification pour les JO et d’être dans une bonne dynamique pour appréhender Rio (si qualification il y a) de la meilleure des manières. Ils vont participer à des nombreux Grands Chelems qui comptent double par rapport aux autres tournois. Stéphane Canet est revenu précisément sur ce programme: « Après 15 jours de vacances en novembre, nous nous retrouvons à Montpellier pour des tests physiques du 1er au 11 décembre ; ensuite, ils vont suivre une préparation physique individualisée jusqu’au 1er janvier, avant un stage à Montpellier du 4 au 10 janvier. Edouard et Youssef partent dans la foulée au Brésil pour s’entraîner avec les champions du monde Alison/Bruno à Vila Velha et enchaînent par un premier tournoi Open, du 26 au 31 janvier, à Vitoria, juste à côté, je les rejoindrai à ce moment-là. Début février, cap sur l’Egypte, où ils s’entraîneront avec les champions d’Europe en titre, les Lettons Samoilovs/Smedins, pour préparer le tournoi de Kish Island en Iran. Ensuite retour au Brésil pour le tournoi de Maceio et un stage à Rio début mars pour préparer le Grand Chelem de Rio (8-13 mars), où nous serons en staff renforcé car c’est un tournant pour la qualification olympique. Après, Edouard et Youssef auront une semaine de vacances du 15 au 20 mars, suivie d’une dizaine de jours d’entraînement à Montpellier et de tournois Open au Qatar, en Chine, peut-être encore au Brésil, puis en Russie et en Turquie, avant les derniers rendez-vous très importants, deux Grands Chelems aux Etats-Unis et à Moscou mais aussi la finale des Championnats d’Europe en Suisse. »

PAIRE Salvetti/Daguerre: Ils auront un programme beaucoup moins chargé que la paire numéro 1 tricolore. Ils ont pour objectif de préparer au mieux la finale de la Continental Cup. L’entraîneur tricolore a expliqué le but du programme de la paire Salvetti/Daguerre « Ils vont faire de gros blocs de préparation à Montpellier, on va aussi les envoyer sur le World Tour, le calendrier n’est pas encore établi, mais on ne va pas les surcharger pour qu’ils arrivent frais à Stavanger. »

D’autres joueurs seront à la disposition de l’équipe de France masculine de beach-volley. D’abors le passeur de Montpellier en Ligue A qui devrait rejoindre la #TeamFrance en mars puis Maxime Thiercy qui pourrait disputer des matchs lors du World Tour.

qualif JO BEACH

« C’est un très gros challenge qui nous attend en 2016. L’idée est de monter encore d’un cran et de poursuivre sur une dynamique qui doit nous mener ensuite en 2020 et 2024. Nous voulons que tout ce que nous construisons aujourd’hui ait un impact positif sur l’avenir, ce que nous n’avions pas réussi à faire après 2004″ – Stéphane Canet, entraîneur tricolore.


Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here