Via un communiqué publié par la LNR, le conseil supérieur de la DNACG (Direction Nationale d’Aide et de Contrôle de Gestion) a annoncé avoir décidé de rétrograder en Fédérale 1 (troisième division) les clubs de Biarritz, Bourgoin et Narbonne, pour raisons financières. Les cas de ces trois clubs emblématiques du rugby français ont été examinés ces dernières semaines. Le BO, qui avait devancé l’annonce officielle par un message sur son site, assure travailler activement à la régularisation de la situation. Bourgoin et Narbonne n’ont pas encore réagi.

Si la situation n’est pas nouvelle pour le BO, elle ne l’est pas moins pour le CSBJ, sur le fil depuis des années. En août 2012, le club avait déjà déposé le bilan et été mis en liquidation judiciaire, ce qui avait entraîné sa relégation en Fédérale 1. Remonté en Pro D2 en 2013, le club est néanmoins toujours dans le viseur du gendarme des finances sportives.

Reste le cas de Narbonne. Le RCNM est détenu en majorité par l’ancien international australien Rocky Elsom. Cette année, il a été ébranlé par un fort conflit entre ses secteurs professionnels et amateurs. Et après des négociations avortées avec un fonds d’investissement quatari, Narbonne aurait du mal à boucler son budget.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here