Le club berruyer avait en ligne de mire de soulever deux trophées ce dimanche 1er mai. Et oui, les U17 et les Pro jouaient toutes deux la finale de la Coupe de France à l’AccorHotels Arena. Et chacune des deux équipes, rencontrait le même club : Montpellier. Un gros défi attendait les Tango et les Gazelles.

A 10h, les U17 démarrait la rencontre. Dès le premier quart de temps, nous savions que cette finale serait un très beau match. En effet, les deux centres de formations ont livré une performance incroyable sur le parquet de Bercy. L’écart n’a jamais été bien grand, et généralement, les équipes se rendaient les points action après action. Mais pourtant, il fallait bien les départager. Et soutenues par leur public, ce sont les berruyères qui ont su faire la différence. Elles se sont imposées 61-55 au terme d’un match de grande intensité. Félicitations mesdemoiselles, ainsi qu’aux Lattoises qui n’ont pas démérité.

Benoît Peyrot, entraîneur de l’équipe de Bourges : « on a joué avec nos armes, elles ont joué avec les leurs, ça a penché de notre côté ».

 

Du côté des pros, le sourire n’est pas au rendez-vous…Pourtant très bien parties avec un 10-0 en 5 minutes, les joueuses de Valérie Garnier ont vite été remises dans le bain. Poussées par leur coach Valéry Demori, les lattoises ont su réagir, et en accélérant leur jeu, elles sont même parvenues à repasser devant, juste avant d’enfoncer le clou avec un 15-5. A la mi-temps, les gazelles de Montpellier menaient 40-34. Au retour des vestiaires, le même scénario se préparait. Après un 8-0, Céline Dumerc et ses coéquipières sont restées absentes pendant 8 minutes… et ça, il ne faut pas le faire deux fois aux lattoises. En effet, elles ont sauté sur l’occasion pour prendre le dessus sous l’impulsion d’une énorme Valériane Ayayi (18 points, MVP du match). Le mal était fait ; l’irrégularité de Bourges a permi à Montpellier de s’imposer 68-57.

Les lattoises détiennent leur 4ème trophée de Coupe de France, pas encore suffisant pour être à la hauteur de Bourges qui en détient 6.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here