En 1994, le Grand Prix de Saint Marin à Imola a été endeuillé par le décès de deux pilotes, Ayrton Senna et Roland Ratzenberger. Le premier est connu, il a remporté trois titres de champion du monde de F1, signé 41 victoires et 65 pole position. Le second, autrichien, était moins connu, mais nous ne pouvons pas ignorer son histoire. 

Max Mosley, ancien patron de la FIA se rappel de Roland Ratzenberger comme d’une tragédie encore plus grande que pour Ayrton Senna.

« La disparition de Roland a été encore plus tragique pour moi car il est venu à la F1 tout seul, grâce à ses propres efforts et l’aide de sa famille. Il n’avait pas d’argent. Tout ce qu’il a accompli, il l’a réussi par son seul travail. On se rappelerait mieux de sa disparition si celle d’Ayrton n’était pas intervenue le lendemain« .

Roland est décédé à l’âge de 33 ans. Tous les détails sur sa carrière sont à retrouver ici Roland Ratzenberger.

Le drame a eu lieu en qualifications. Une première sortie de piste a endommagé son aileron avant. Il aurait pu abandonner, mais il voulait a tout prix se qualifier pour le Grand Prix. Il avait déjà échouer à se qualifier lors du Grand Prix du Brésil.

Son aileron n’a pas tenu jusqu’à la fin du tour. Il s’est logé sous sa voiture et l’a empêché de prendre le virage Villeneuve, (en hommage à Gilles, pilote Ferrari décédé douze ans plus tôt à Zolder en Belgique) qui suivait, et est venu percuter un mur à 314 km/h. Il s’est fracturé le crâne. Sa mort a été déclarée à son arrivée à l’hôpital.

Johnny Herbert, un ami proche de Roland est revenu sur ce drame pour l’agence Reuters. Il déclare : « Lorsque je parle de ce week-end avec des amis, je ne parle pas de la mort de Ayrton Senna. Je parle du décès de Ayrton et Roland. Je ne veux pas oublier Roland et personne ne doit oublier Roland« .

« On a perdu un vrai super mec en la personne de Roland. Il a travaillé très dur pour en arriver là comme pilote de Formule 1. C’était une personne attachante. Il était impossible de ne pas le voir sourire« .

Le pilote autrichien au Grand Prix du Brésil à Interlagos
Le pilote autrichien au Grand Prix du Brésil à Interlagos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here