Vendredi soir , les choraliens recevront à la Halle André Vacheresse leurs voisins ligériens pour clôturer cette saison 2016-2017 . Petit aperçu donc des enjeux de cette ultime rencontre .

Avec sa victoire lors de la dernière journée sur le parquet de Saint-Quentin, la Chorale de Roanne a assuré son maintien en Pro B pour la saison prochaine ainsi que son ticket pour les playoffs. Le résultat de la rencontre de demain n’aura donc aucune influence pour les hommes de Laurent Pluvy puisque ces derniers connaissent déjà leur adversaire pour le premier tour des phases finales : Fos-sur-Mer. Ce dernier match sera donc l’occasion pour les roannais de bien finir face à leur public après une saison mitigée mais également de prendre leur revanche après la défaite sous tension ( Laurent Pluvy avait écopé d’un match de suspension pour s’être emporté contre les arbitres ) du match aller. Enfin, même s’ils penseront certainement aux playoffs, les choraliens devraient, par fierté, tout donner pour remporter ce derby. Et puis, comme certains le disent si bien ,  » un derby ça ne se joue pas , ça se gagne !  » .

La pression se trouve donc du côté du SCB. En effet, avant cette dernière journée, les couramiauds occupent la 16ème place du classement avec 13 victoires pour 20 défaites tout comme Vichy-Clermont qui se trouve juste derrière, à la 17ème place. La calcul est simple pour les rouges et blancs : s’ils gagnent, ils assurent leur maintien grâce à un tie-breaker favorable avec Vichy-Clermont. S’ils perdent, alors leur sort dépendra du résultat de ces derniers. Aix-Maurienne, actuellement dernier, ne peut plus rejoindre Saint-Chamond à cause d’un tie-breaker défavorable. En cas de défaite donc pour les joueurs d’Alain Thinet, il faudra absolument que Vichy-Clermont s’incline dans son duel avec Blois, 8ème et qualifié pour les playoffs.

Cette nécessité de victoire pour les coéquipiers de J.K Edwards devrait rendre ce derby ligérien passionnant demain soir à Roanne et donner lieu à une belle fête entre supporters.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here