La nuit dernière, les plus patients et passionnés ont su veiller afin de regarder la remise des trophées de la NHL pour la saison 2014/15, au MGM Grand Hôtel de Las Vegas. Une remise riche en émotion où Carey Price, le gardien des Montréal Canadiens, est reparti avec 4 récompenses. Voici un petit récapitulatif de la soirée.

26731-1

La soirée a démarré avec la remise du Trophée « Ted Lindsay » , trophée décerné au meilleur joueur de la saison, élu par les autres joueurs. Et c’est justement le goalie Carey Price qui décroche le 1er Award d’une soirée qu’il ne pensait pas aussi gratifiante à son égard.

Le deuxième trophée de la soirée fut le Trophée « Frank J. Selke » remis à l’attaquant ayant le plus soutenu sa défense. Les journalistes ont décernés le trophée à Patrice Bergeron, centre des Boston Bruins.  Il remporte le trophée avec 1083 points devant Jonathan Toews (CHI, 1051 points) et Anze Kopitard (LAK, 364 points). Bergeron s’est démarqué avec le meilleur taux de réussite dans les duels cette saison (1175 duels remportés sur 1951 soit 60,2% de réussite).

Troisième trophée remis : le Trophée « James Norris ». Et pour la deuxième de sa carrière  c’est Erik Karlsson qui se voit remettre la récompense du meilleur défenseur de la saison par les journalistes. Avec 964 points, le défenseur des Ottawa Senators devance Drew Doughty (LAK, 889 points) et P.K. Subban (MTL, 801 points).

Petite pause pour les joueurs, le quatrième trophée de la soirée va récompenser le meilleur coach de l’année. Et le Trophée « Jack Adams » est remis à Bob Hartley le coach des Calgary Flames. Les journalistes lui ont donné 237 points. Derrière, Alain Vigneault (NYR, 121) et Peter Laviolettte (NSH, 81) complète le podium. Le trophée est mérité pour Hartley qui a su ramener les Flames de loin.

La pause continue pour les joueurs afin de remettre le trophée du General Manager de l’année à Steve Yzerman. Pour sa 5ème saison en tant que GM des Tampa Bay Lightning il a été récompensé pour avoir réussi à reconstruire une équipe via les drafts. Avec 80 points, il devance Glen Sather (NYR, 49) et Bob Murray (ANA, 36).

Retour aux joueurs pour le sixième trophée de la soirée avec le Trophée « Maurice ‘Rocket’ Richard » du meilleur buteur de la saison. Incontestablement c’est Aleksandr Ovetchkine qui est sacré grâce à ses 53 buts cette saison.

Changement de registre pour le septième trophée car il s’agit du Trophée « King Clancy » qui souligne la contribution humanitaire d’un joueur de NHL. Pour ses actions humanitaires (notamment en Ethiopie, au Guatemala et au Népal), c’est Henrik Zetterberg des Detroit Red Wings qui est récompensé pour ses gestes.

En milieu de soirée a été remis le Trophée « Mark Messier Leadership » gratifiant les compétences de leader ainsi que les contributions à la communauté. A 27 ans, Jonathan Toews Capitaine des Chicago Blackhawks depuis ses 20 ans est récompensé pour ses actions sur et hors de la glace.

Toujours dans la catégorie humaine, le Trophée « NHL Foundation Player » récompensant la diffusion des valeurs du Hockey (soit l’engagement, la persévérance et le travail d’équipe) a été décerné à Brent Burns, défenseur des San Jose Sharks. Il obtient donc un fameux chèque de 25.000$ à remettre à l’association caritative de son choix.

Le dixième trophée de la soirée ne s’est pas joué au vote puisqu’il s’agit du Trophée « Art Ross » du meilleur pointeur de la saison. Et avec 87 points (35 buts + 52 passes décisives) c’est Jamie Benn des Dallas Stars qui est récompensé. Derrière lui John Tavares (NYI, 86 points pour 38 buts + 48 passes décisives) et Sidney Crosby (PIT, 84 points pour 28 buts + 56 passes décisives) complètent le podium.

Place ensuite à la jeunesse avec le Trophée « Calder » du meilleur rookie de la saison. Dans un podium serré c’est le défenseur des Florida Panthers Aaron Ekblad qui a reçu le trophée pour sa première année en NHL. Les journalistes l’ont élu avec 1147 points devant Mark Stone (OTT, 1078) et Johnny Gaudreau (CGY, 1026).

Et pour le douzième trophée les projecteurs sont revenus sur Carey Price, le gardien des Montréal Canadiens remporte le Trophée « Vézina » du meilleur gardien de la saison. Sur les 30 journalistes retenus pour élire le podium des gardiens, 27 l’ont désigné premier de leur liste et les 3 autres l’ont désigné deuxième. Il remporte incontestablement le trophée avec 144 points. Pekka Rinne (NSH, 60) et Devan Dubnyk (MIN 28 points), respectivement deuxième et troisième ne pouvait rivaliser.

Carey Price aurait dû planter sa tente car le prochain trophée était aussi pour lui. En effet, le Trophée « William M. Jennings » récompense le gardien ayant concédé le moins de but durant la saison régulière (25 matchs min.). Toutefois Carey Price ne fut pas le seul récompensé car avec 189 buts encaissés cette saison lui et Corey Crawford (Gardien des Chicago Blackhawks) ont réussi une parfaite égalité.

C’est ensuite le Trophée « Lady Byng » qui a été décerné. Ce trophée récompense l’association d’un bon esprit sportif et de performances remarquables. Pavel Datsyuk déjà quadruple vainqueur de ce trophée s’incline devant Jiri Hudler (Calgary Flames). Hudler ne compte que 14 minutes de pénalité cette saison et il a marqué 76 points (31 buts + 45 passes décisives). Hudler est donc élu avec 700 points contre 648 pour Datsyuk. Anze Kopitard (LAK) complète le podium avec 379 points.

On arrive enfin au quinzième et avant-dernier trophée de la soirée : Le Trophée « Bill Masterton », récompensant le joueur ayant démontré le plus de persévérance et d’esprit d’équipe. Et c’est Devan Dubnyk, gardien des Minnesota Wild qui est récompensé pour son apport dans la seconde phase de la saison qui lui ont aussi permis de terminer troisième finaliste du trophée « Vézina » plus tôt dans la soirée. Avec 92,9% de tirs arrêtés et une moyenne de 2,07 buts encaissé par match, il est statistiquement le 2ème meilleur gardien de la saison.

Avant la remise du dernier trophée clôturant la soirée au MGM, la NHL et Electronic Arts ont dévoilé les deux joueurs qui feront la couverture du prochain jeu vidéo « NHL 16 ». Pour la première fois de l’histoire de la série, ce sont deux joueurs d’une même franchise qui feront la une. Il s’agit de Jonathan Toews et Patrick Kane, tous deux joueurs des Chicago Blackhawks et symbole d’une magnifique saison qui leur a permis de remporter leur troisième Stanley Cup en 6 ans et ce face au Tampa Bay Lightning (Victoire 4 matchs à 3 en finale de Play-off)

Seizième et dernier trophée de la soirée, le tant attendu Trophée « Hart » récompensant le meilleur joueur de la saison (MVP). Ce trophée est un équivalent du « Ted Lindsay » mais à l’inverse de ce dernier, le Trophée « Hart » est décerné par les journalistes. Avec 1498 points c’est Carey Price qui décroche l’ultime récompense de la soirée ainsi que son quatrième trophée, il devance Alex Ovechkin (WSH, 888) et John Tavares (NYI, 739). Price s’est totalement imposé avec 139 premières places sur les 157 journalistes qui l’ont placé dans leur top 5. Pour comparaison, Ovechkin apparait 8 fois premier sur 150 nominations et Tavarez apparait 4 fois premier sur 151 nominations.

19072-1

Théo Plasse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here