Cette nuit plusieurs rencontres NBA étaient attendues par les grandes stars du basket américain mais aussi par tous les fans de basketball. Pour ceux qui n’auraient pas pu regarder ces matchs, voici un retour sur certains d’entre eux.

Golden state – Los Angeles Clippers

Cette nuit, les Warriors jouaient contre les Clippers et cette rencontre s’annonçait alléchante. Ce fut en effet le cas puisque les deux équipes ont fait trembler les mur de l’Oracle Arena d’Oakland ; et oui, avant que le match commence, les deux équipes étaient les seules invaincues de la conférence Ouest. A la pause, ce sont les champions en titre qui menaient la danse (63-56) ; au retour des vestiaires le show continuait et les Warriors comptaient 9 points d’avance. Mais les Clippers ne se sont pas laisser abattre et avec un très bon Chris Paul (24 points , 9 pds) et un grand Blake Griffin (23 points, 10 rebonds et 6 pds), ils ont réussi à remonter et même passer devant grâce à une série de 11-0 (77curry-79). Tout allait se jouer dans le dernier quart de temps qui débutait sur le score de 82-83. Il était temps pour Stephen Curry de faire parler de son talent. A quelques instants du money time, le grand Curry a planté 2 paniers à trois points pour faire passer son équipe devant (103-99). Mais dans une ambiance de folie, Chris Paul et Austin Rivers côté Clippers ont recollé. Malheureusement, dans son moment de gloire depuis plusieurs matchs, Stephen Curry était inarrêtable  et permet aux Golden State de l’emporter 112-108.

Les deux équipes se sont livrés un véritable duel qui a fait fait lever les foules.

 

Spurs – Washington

Ce match aussi fut une rencontre très serrée et pleine de suspense à Washington. Les Spurs ont réalisé un match en demi-teinte et qui n’a fait qu’osciller. En effet, Tony Parker et ses coéquipiers ont alternés les bons et les mauvais points. Ils ont menés de 12 points pendant la rencontre mais ils se sont aussi fait mener de 17 points. Malgré leur domination au rebond, les balles perdues (21) leur ont coûtées très chères…et c’est au dernier quart que les Spurs sont passé à la trappe défensivement, 36-26. Bien que Tony Parker ait égalisé à 7 secondes de la fin (99-99), San Antonio s’est incliné sur un panier au buzzer de Bradley Beal (meilleur marqueur avec 25 points). Score final : 102-99.

 

 

Orlando Magic – Houston Rockets

Et un match de plus qui fut serré cette nuit. Effectivement, aucune des deux équipes n’est parvenue à prendre plus de 10 points d’avance. Le jeu rapide des Magic avec une fois de plus un grand Evan Fournier (29 points) a permis à Orlando de rester aux côtés de Houston. Malheureusement, la blessure de Nikola Vucevic (entorse au genhowardou) a créé un grand vide dans la raquette. Les deux équipes ne se sont pas départagées à la fin du match, c’est donc sur prolongation que nous allions connaître le vainqueur. Lors de ces minutes additionnelles, James Harden très maladroit tout au long de la rencontre a fait parler de lui au bon moment ; c’est lui qui a inscrit les 9 points de cette prolongations et qui permet donc à Houston de l’emporter : 119-114. C’est leur deuxième victoire de saison régulière alors qu’Orlando reste bloqué à 1 victoire pour 4 défaites.

Dwight Howard, auteur de 24 points (10/10) et 10 rebonds

Toronto Raptors – Oklahoma City

Bien que ce soit une rencontre serrée, les Raptors ont confirmé leur supériorité. En effet, même si les Thunder ont très bien commencé leur saison avec 3 victoires consécutives, le manque d’agressivité a eu ses conséquences : pertes de balles (19), lancers francraptorss (14 contre 39 pour les Raptors), manque de défense…Malgré la bonne performance de Russell Westbrook (22 points, 16 pds) et de Kevin Durant (27 points, 7 rebonds), ce sont les Raptors de Toronto qui se sont imposés sur le parquet de l’Oklahoma, notamment grâce à Demar Derozan (28 points), Jonas Valanciunas (17 points) et Kyle Lowry (17 points). Cette victoire permet à la franchise canadienne de rester seule en tête de la conférence Est. Quant au Thunder, cette légère défaite n’inquiète pas plus Kevin Durant qui se confie : «Ce sont des choses que l’on peut corriger, a tempéré l’ailier All-Star. Je ne m’en fais pas du tout. Ce n’est pas comme si nous n’avions pas d’explication à ce qui s’est mal passé. Nous avons perdu des ballons et commis trop de fautes. C’est le jeu.»

Cleveland – New York Knicks

Alors que Cleveland a mal débuté sa saison régulière en perdant son premier match, les 3 qui ont suivi en disait autre chose. Et cette nuit, ils ont continué sur cette lancée en s’imposant sur leur propre terre face aux Knicks. Bien qu’ils aient mal débuté, les Cleveland Cavaliers ont été décisifs en fin de période. Les leaders de chaque équipe ont connu la maladresse durant toute la rencontre : côté Knicks, Carmelo Anthony termine avec 17 points et côté Cleveland, Lebron James termine à 23 points à 9/23 aux tirs. Mais une des ces grandes personnes du basket américains a su prendre le dessus. C’est bien évidemment Lebron James qui, frustré par sa réussite, a été caiptal dans cette fin de rencontre. Score final : 96-86.

Nous devons pas oublier de mettre en avant le petit moment insolite de cette partie : Lebron James déchire les manche de son maillot, emporté par sa colère dû à son manque de réussite.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here