Alors qu’on entend beaucoup parlé du fait que Yannick Noah pourrait remplacer Arnaud Clément en tant qu’entraîneur de l’équipe de France pour la Coupe Davis, personne ne peut confirmer cela alors même qu’une réunion extraordinaire du bureau fédéral s’est réunie hier.

Alors qu’on attendait beaucoup de la réunion extraordinaire du bureau fédéral de la fédération française de tennis, rien n’a encore été décidé. Alors que seulement trois membres de ce bureau étaient présent physiquement à Roland Garros, ils ont tous échanger par téléphone et la décision a été de se laisser du temps pour prendre la bonne décision. Un duo pourrait prendre la place d’Arnaud Clément; il s’agirait en effet d’une association entre Cédric Pioline et Yannick Noah. Arnaud Clément reste à l’heure actuelle, le capitaine de l’équipe de France de tennis. Tout le monde s’attendait à ce que la réunion débouche sur la désignation d’un nouveau capitaine ou de nouvelles mesures prises concernant l’équipe de France pour la Coupe Davis mais le bureau fédéral n’a pris aucunes mesures, ni décisions, se donnant du temps pour prendre les meilleures mesures et de fait la meilleure décision. Cependant une décision doit être prise rapidement car la situation des français dans la Coupe Davis n’est pas flamboyante. Rappelons que la France a été éliminé par la Grande-Bretagne lors des quarts de finale. De fait, le bureau fédéral devrait donner une réponse au plus tard la semaine prochaine. La question qui se pose est de savoir si Arnaud Clément doit garder sa place en tant que capitaine ou si il doit être remplacé. Si ce dernier doit être remplacé une autre question se pose; celle de savoir si Noah absent des terrains depuis plusieurs années a-t-il les capacités de prendre en main cette équipe de France et de remporter par la même occasion la Coupe Davis. Car nous l’avons tous bien compris, le but de la fédération française de tennis avec ces changements à venir est de gagner la Coupe Davis, car la France se doit de gagner cette compétition.
Dans un communiqué, la FFT dit avoir: « «pris connaissance des conclusions de la mission confiée cet été à la Direction technique nationale et à la Direction générale, partageant les informations recueillies lors des entretiens avec le capitaine et les membres de l’équipe de France, ainsi qu’avec des figures du tennis français».
Il faudra donc encore attendre pour connaître les mesures prises par le bureau fédéral. 

Arnaud Clément (à droite) est en sursis au poste de capitaine de l'équipe de France
Arnaud Clément (à gauche) est en sursis au poste de capitaine de l’équipe de France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here