Touche pas à mon Tour !7779098457_chris-froome-depose-nairo-quintana-mardi-14-juillet-2015

Depuis mardi, je passe des après-midi plutôt paisibles. À une époque, j’aimais rentrer du boulot et me poser devant la télé, devant La Grande Boucle. Une glace, un Orangina, un ventilateur… C’était ça avant. C’était ça la semaine dernière. Et puis mardi, il a fallu qu’un british vienne casser mon agréable routine. J’aurais dû m’en douter, m’y préparer ! Au fond de moi, je le savais. Mais impossible de me l’avouer, je voulais encore rêver jusqu’au soir de la 19ème étape, comme en 2007 quand Cadel Evans avait terminer 23 secondes derrière Alberto Contador. Et depuis mardi, je suis triste que le Tour De France 2015 se soit finit sur 15 kilomètres du premier col du Tour.

Chris Froome, celui qui a emmené Wiggins vers les sommets en 2012, a écrasé la « concurrence ». Entre guillemets, car la concurrence cette année, c’est un seul coureur : le colombien Nairo Quintana. Je ne compte pas Richie Porte dans la concurrence parce que même si c’est le seul à pouvoir battre le kenyan blanc, ils sont malheureusement dans la même équipe (plus pour longtemps a priori). Tejay Van Garderen paraît un peu esseulé et parvient toujours à se classer, mais il perd chaque jours quelques petites secondes. Alberto Contador a dû devenir végétarien : visiblement, il ne mange plus de steaks « contaminés » depuis 2010, ceux qui lui ont permis de remporter le Tour de 2007 et celui de 2009. Quant à Nibali, le dernier vainqueur du Tour est à la peine sur chaque accélération de l’équipe Sky. A ce sujet, quelqu’un à des nouvelles du podium du Tour De France 2014 ? Personne ? Ah, vous avez des informations sur Thibaut Pinot ? Il supporterait mal la chaleur ? C’est quand même difficile pour un coureur cycliste, non ? C’est comme si Martin Fourcade était chionophobe (peur de la neige). La direction du Tour réfléchirait à organiser l’édition de 2016 en février…

Je vais tout de même positiver sur un coureur : Tony Gallopin est pour moi le seul français dont je suis pleinement satisfait. Tant au niveau des performances (plutôt bonnes pour un français) que de l’état d’esprit, en témoigne également son combat pour garder le maillot jaune l’année dernière. J’espère que le protégé des Lotto finira le tour comme il l’a commencé.

Pour finir, je vous avouerais qu’au fond de moi, j’espère voir chaque jour les leaders attaquer, qu’il nous offre du spectacle, et que je puisse éteindre ma télé en me disant « putain, c’était une bonne étape ! ». Ça me permettrait d’autant plus de supporter les foutaises de Gérard Holtz dans l’après-tour.

PS : Je crois ce que nous dit Chris Froome. Je crois qu’il est un coureur propre. Pour preuve, j’ai trouvé dans son sac un gel douche à l’EPO (Écorce et Pépins d’Orange, non ?).

PS2 : Jean-Paul Ollivier, tu me manques.

Charles Perrier

1 COMMENTAIRE

  1. Superbe article, bien rédigé, je suis entièrement d’accord avec l’auteur. Ce Tour 2015 est gagné d’avance (ou perdu d’avance ?)…
    Bravo pour  » l’EPO  » !

    Valentin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here