Les Dijonnais se sont imposés 3-0 face au Paris FC en clôture de la 34ème journée de Ligue 2. Ils assurent pratiquement leur place pour la montée en Ligue 1 la saison prochaine.

Photo: Philippe Bruchot/ Le Parisien
Photo: Philippe Bruchot/ Le Parisien

A quatre journées de la fin, Dijon compte 12 points d’avance sur Lens (4ème). En cas de match nul à Auxerre samedi, Dijon assurera mathématiquement son retour en Lique 1, quatre années après l’avoir quitté pour sa seule saison dans l’élite (2011-2012).
Ce match était presque celui de la montée pour les Dijonnais. La première période était plutôt terne, une pression qui se faisait ressentir sur les épaules dijonnaises. Ils ont commis des maladresses inhabituelles alors que les Parisiens jouaient en contres sans amener de danger devant les buts.
L’ouverture du score des rouges dès le début de la 2ème période sur un joli coup de Diony leur a permis de jouer avec plus de sérénité. Diony a ensuite délivré une passe décisive pour Lees Melou qui a assommé les Parisiens (2-0, 49′). Enfin Diony s’est offert son doublé en toute fin de rencontre. C’était la fête à Dijon avec un public survolté. Le PFC lui réalise une très mauvaise opération.

Jean-Luc Vasseur et Olivier Dall’Oglio, se sont adressés à la presse après le succès du DFCO sur le PFC.

Jean-Luc Vasseur : « Avec un brin d’humour, je dirais que mon équipe était encore aux vestiaires dans les cinq premières minutes de la deuxième période. Notre entame a été catastrophique. Bravo à cette équipe de Dijon qui jouait la montée. On a essayé de revenir, mais voilà … C’est dommage, on a eu une ou deux absences. C’est ce qui fait aussi la différence entre ces deux équipes aujourd’hui. Je leur souhaite plein de chance pour la saison prochaine. On perd ce soir chez le leader, Il faut relativiser cette défaite. Le score est lourd mais on a vu de bonnes choses malgré tout. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here