Cette saison NBA a été marquée par le retour de LeBron James chez lui à Cleveland.

Lui qui avait quitté Cleveland après 7 ans de fidélité pour aller à Miami  et gagner 2 titres de champion, il est revenu cette année.

Malheureusement vaincu lors des finales NBA, il a réalisé des performances hors du commun, alors retour sur la saison de Cleveland avec le come back de King James.

Nouveau départ pour Cleveland

big three

C’est le 23 juillet 2014 que LeBron James signe son nouveau contrat avec les Cavs et rejoint donc le leader de cette équipe Kyrie Irving.

La franchise décide de former un «  Big Three » avec la venue de Kevin Love en provenance de Minnesota.

 

Des débuts mitigés

bad lebron

Pour son premier match officiel cette saison, LeBron et Cleveland chutent à domicile face à New York.

LeBron doit trouver sa place dans cette équipe pas encore au point collectivement.

Après 12 matchs le Cleveland de James a un bilan négatif avec 5 victoires pour 7 défaites.

Puis c’est le retour dans la salle qu’il a côtoyé pendant 4 ans, match à Miami où les Cavs vont s’incliner mais la mauvaise nouvelle est pour James qui se blesse, une blessure aggravée contre Detroit qui va l’éloigner des terrains 2 semaines.

Pendant ce temps d’absence Cleveland a du mal a s’en sortir, une victoire pour 8 défaites !

LeBron James reprend son rythme infernal

 easy james

 

LeBron James revient a temps pour les All Star Games auxquels il participera pour la 11e fois consécutive en tant que titulaire à l’Est.

Retour avec Cleveland, et la machine est complétement lancée et ne s’arrêtera plus.

Ils repartent avec 12 victoires consécutives après la blessure du King et poursuivent avec une super série, 34 victoires pour 9 défaites seulement.

En avril LeBron deviendra le 20e meilleur marqueur de l’histoire NBA .

Une deuxième place à l’est pour finir la saison régulière et commencé les playoffs.

Les playoffs de tout les records pour James

Show LeBron

La victoire de Cleveland face à Chicago en demi-finale de conférence permet à James de participer à sa 5e finale de conférence consécutive, sa septième au total.C’est enfin parti pour le show LeBronJames !

Lors de ces finales de conférence il va détrôner Michael Jordan au nombre de match de playoffs à plus de 30 points, 5 rebonds et 5 passes décisives. Michael Jordan avait réalisé cette performance lors de 51 matchs de playoffs.

Toujours lors de ces finales face à Atlanta, il monta à la sixième place des meilleurs marqueurs en playoffs.

Une série face à Atlanta remporté, James va donc participé à sa 5e finale NBA de suite, une performance que seulement 8 autres joueurs ont réussi à faire, cela notamment lors de la grande époque de Boston.

Ce sont maintenant les finales NBA face à Golden State, et James va complètement écraser tout le monde notamment lors des 3 premiers matchs.

Il devient le meilleur marqueur de l’histoire sur les 3 premiers matchs des finales avec 123 points marqués.

Cela sera insuffisant pour rivalisé avec Golden State, Cleveland étant tout de même privée de Kyrie Irving, Kevin Love notamment ce qui rend la performance de James encore plus énorme.

Et justement on retient plus les performances surhumaines de James plutôt que le titre de Golden State qui attendait ça depuis 40 ans.

LeBron a tout de même perdu sa quatrième finale en 6 participations.

Mais James a frappé un grand coup puisqu’il est le seul joueur de l’histoire a finir les playoffs avec en moyenne au moins 30 points,  10 rebonds et 5 passes par match.

Oscar Robertson avait réalisé cette performance il y a 52 ans mais son équipe n’avait même pas passé le deuxième tour.

James a donc marqué de son emprunte la NBA avec sa moyenne de 30,1 points, 11,3 rebonds et 8,5 passes lors de ces finales.

Il a l’air dans la forme de sa vie et pourrait bien mettre tout le monde d’accord lors des saisons à suivre sur le fait qu’il est le meilleur joueur de l’histoire.

Pierrick Imbert

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here