Duel d'étoiles qui devient une finale avant l'heure !

Les deux géants européens du football féminin se sont retrouvés, ce jeudi, en 1/4 de finale aller de la Ligue des Champions.


Alors que l’OL avait été battu en 2013 (0-1) par les Louves, les Lionnes avaient pris leur revanche en 2016 (1-1, 4-3 t.a.b.). Les deux équipes se croisent à nouveau pour une finale avant l’heure et la rencontre a tourné à l’avantage des représentantes Françaises.

Dès le début de la rencontre, l’OL a su mettre la pression et aurait pu s’offrir une belle occasion sur une passe en retrait mal négociée, par la gardienne Allemande, sous la menace d’Alex Morgan (6e, 0-0). La joueuse Américaine s’est une nouvelle fois démarquée mais sa frappe a terminé sur le poteau (43e, 0-0) avant qu’Eugénie Le Sommer force la portière adverse à réaliser une grosse parade (45e, 0-0).

Au retour des vestiaires, côté Lyonnais, Caroline Seger a laissé sa place à Ada Hegerberg. Ce fut ensuite au tour des Allemandes de mettre un peu de pression sur les Lyonnaises mais Sarah Bouhaddi a réalisé la parade qu’il fallait sur une tête à bout portant (50e, 0-0). Fraîchement entrée en jeu, Ada Hegerberg a vu sa tête fuir le cadre après un très bon centre de Dzsenifer Marozsan (55e, 0-0).

Un vrai coup de génie de la part de Camille Abily !

C’est finalement sur un vrai coup de génie que Camille Abily va offrir l’ouverture du score à l’OL. L’internationale française s’est offert un but sur coup franc en trompant tout le monde dans la surface ainsi que la gardienne Allemande qui était légèrement trop avancée (62e, 0-1). Ce but fait du bien à Gérard Prêcheur et ses joueuses et ça se ressent sur le terrain. L’entraîneur Lyonnais procède d’ailleurs à son deuxième changement : Pauline Bremer cède sa place à Jessica Houara.

c’est une chose merveilleuse que l’instinct !

William Shakespeare le disait, « C’est une chose merveilleuse que l’instinct » et Dzsenifer Marozsan ne va pas le contredire avec cette superbe frappe à ras de terre qui termine au fond des buts Allemands. L’OL confirme assure une belle victoire à l’extérieur (74e, 0-2).

Petite frayeur en fin de rencontre où les Allemandes auraient pu réduire l’écart mais la frappe de Tessa Wullaert est repoussée par Sarah Bouhaddi sur son poteau (82e, 0-2). Fait anecdotique mais la deuxième buteuse de la rencontre, Dzsenifer Marozsan est sortie pour Kheira Hamraoui (89e, 0-2).

Camille Abily peut exploser de joie, l’OL prend un bel avantage avant le match retour en France.

L’OL repart d’Allemagne en réalisant une très belle opération et pourra jouer le match retour avec moins de pression. Les joueuses de Wolfsburg n’auront désormais plus rien à perdre et il faudra réussir à s’imposer avec la manière en terre Lyonnaise le 29 mars prochain.

La composition de Lyon :

Bouhaddi – Kumagai, Renard, Buchaman – Bremer, Seger, Majri – Marozsan, Abily – Morgan, Le Sommer

La composition de Wolfsbourg : 

Schult – Blasse, Fischer, Peter, Kerschowski – Dickenmann, Gunnarsdottir, Bussaglia, Hansen – Harder, Popp

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here