Pour le lancement du nouveau projet Parlons Sports, la vice-championne olympique de pentathlon moderne à Rio a accepté de répondre à nos questions. Entretien exclusif.

Sourire aux lèvres, Elodie Clouvel a ramené l'argent de Rio
Sourire aux lèvres, Elodie Clouvel a ramené l’argent de Rio

 

  • Elodie, cette aventure à Rio, racontez nous l’avant, le pendant et à présent, l’après ?

Elodie Clouvel : « L’avant était un mélange de détermination et d’acharnement dans le sport, j’étais à fond dans la préparation ce fut difficile. Pendant c’était le moment fort, plein d’émotions, j’étais tellement focus et concentrée que c’est passé à une vitesse folle. Pour ce qui est de l’après pour l’instant je savoure ! »

  • Les Jeux de Rio marquent-ils un tournant dans votre vie ?

E.C. : « Je ne me rends pas bien compte encore mais bien sûr que cette médaille va me transcender et me faire aller plus loin ! »

  • Cette médaille, est-ce votre plus belle performance en tant que sportive ?

E.C. : « Oui car la compétition est tellement belle, on parle des Jeux Olympiques, j’ai encore du mal à réaliser… »

 

Concentrée au tir, Elodie Clouvel a maintenant un destin olympique
Concentrée au tir, Elodie Clouvel a maintenant un destin olympique

 

  • Le petit regret de ces JO au Bresil, ne pas être revenus avec votre compagnon avec une médaille chacun ?

E.C. : « C’est vrai que c’est une petite déception mais son résultat n’est en aucun cas décourageant pour l’avenir ! Nous sommes remonté à bloc tous les deux. »

  • Quels sont vos objectifs pour l’avenir ? Pensez vous déjà à Tokyo 2020 ?

E.C. : « Oui bien sûr ! Ces résultats de 2016 sont encourageants ! Ils vont me donner la force, la volonté et la motivation de préparer ces jeux pendant 4 ans ! »

  • Estimez vous être aujourd’hui une athlète accomplie ?

E.C. : « Accomplie oui ! Mais avec encore beaucoup de travail à réaliser ! »

  • Pourquoi avoir décidé une reconversion vers le pentathlon ? Une décision que vous ne regrettez pas ?

E.C. : « J’avais envie de voir autre chose tout en continuant de nager un peu, c’est parfait cela me convient bien, j’adore la pluridisciplinarité de ce sport. Il faut être bon de partout, je trouve cela dur mais génial ! »

  • Cette médaille est historique pour la France (dans la discipline), vous êtes maintenant une figure pour votre département (la Loire) et pour la région, vous rendez-vous compte ?

E.C. : « Oui je suis tellement heureuse d’avoir représenté les couleurs et les valeurs de la France jusqu’à Rio et de revenir avec cette belle médaille pour mon département, ma région et mon pays. »

  • Que peut-on vous souhaiter pour les jours, les mois et les années à venir ?

E.C. : « D’avoir une santé de fer et de gagner des épreuves ! »

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here