Le ePrix de Paris a eu lieu devant 20 000 personnes. La septième manche de la saison a vu Lucas Di Grassi s’imposer en maître devant des DS Virgin finalement impuissantes pour aller chercher la victoire. 

Cette journée avait bien commencé pour l’écurie franco-britannique. Tout comme e.Dams Renault, elle devait sortir le grand jeu devant son public pour se placer face a des Audi Abt a qui rien ne semble résister maintenant. Sam Bird a brillamment dompté cette piste piégeuse pour signer la pole position. Il a réussi le challenge de battre Lucas Di Grassi sur un tour rapide. Le plus dur était-il fait? Jean-Eric Vergne a fait le travail, il a signé le troisième temps de la séance. Les e.Dams étaient plus en retrait sur cet exercice, Nicolas Prost s’est placé 5ème sur la grille. Sébastien Buemi, décidément plus en réussite ne devait se contenter que de la 8ème position. A noter, la belle prestation de Stéphane Sarrazin qui a placé sa Venturi en 4ème position.

Lucas Di Grassi sur le podium
Lucas Di Grassi sur le podium
Une course sans fautes, dont une attaque impériale au premier virage permettront au brésilien de devenir le nouvel homme fort en Formule E
Une course sans fautes, dont une attaque impériale au premier virage auront permis au pilote brésilien de devenir le nouvel homme fort en Formule E

Mais le départ est un moment crucial, et à ce jeu, c’est Lucas Di Grassi le plus fort. Le brésilien de Audi Abt a bondi sur Sam Bird pour lui ravir la première place et ne plus la quitter. Il a maîtrisé son sujet. Derrière, c’était un tir groupé avec Jean-Eric Vergne qui a pris le meilleur, lui aussi sur son coéquipier. Les e.Dams suivaient avec Nicolas Prost devant Sébastien Buemi qui se retrouvait déjà 5ème. Jamais les DS Virgin n’ont semblé en mesure de jouer la victoire. Au contraire, ça a été chaud entre les deux équipier DS. Sam Bird a maintenu une pression incroyable sur JEV qui n’a pas manqué d’être surpris du comportement de son voisin de garage. Une manœuvre inconsidérée aurait pu voir les deux DS se sortir. Néanmoins, il s’en sortent par un résultat solide. JEV qui a été en difficulté depuis le début de saison a signé un podium vital à domicile. Il devra compter dessus pour bien terminer la saison.

Grace à cette solide prestation, le francilien peut se relancer et retrouver la confiance
Grace à cette solide prestation, le francilien peut se relancer et retrouver la confiance

L’attaquant du jour est incontestablement Sébastien Buemi. Il faut dire que le titre des pilotes se joue, l’écart avec Di Grassi n’était que de un point avant la course. Malheureusement, il a grandi à onze points. Le suisse aura mené une course d’attaque pour remonter de la 8ème place sur la grille à la 2ème place sur le podium.

e.Dams repart avec les honneurs grâce au pilote suisse sur le podium
e.Dams repart avec les honneurs grâce au pilote suisse sur le podium

Derrière ces hommes au dessus du lot, l’agitateur a été Ma Qing Hua, le pilote chinois fraichement titularisé chez Aguri. Il s’est illustré par deux erreurs. Une sans gravité. Il a tiré tout droit au premier virage. Il a pu gratifier les spectateurs d’un burn pour se remettre dans le sens de la marche. La seconde a été plus lourde de conséquence puisque une sortie de piste dans le Techpro au 41ème passage a provoqué le déploiement de la Safety Car. L’arrivée aura donc été donnée sous le régime de neutralisation.

La course aura été difficile pour Mahindra et Nick Heidfeld qui est parti dernier après un accrochage avec la Venturi de Mike Conway en qualifications. Toutefois, l’Allemand en signant le meilleur tour en course a pu rapporter trois points précieux a l’écurie indienne.

Enfin, la Formule E est une discipline dans l’aire du temps avec ce selfie des vainqueurs.

Mais la Formule E reste un sport automobile, et pour ça, Jules Bianchi reste toujours dans le coeur des fans

Jules Bianchi est toujours présent dans le coeur des fans! Merci à eux!
Jules Bianchi est toujours présent dans le coeur des fans! Merci à eux!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here