Après la victoire de l’Equipe de France féminine en match de préparation contre la Grande-Bretagne (81-54), la capitaine Céline Dumerc s’est arrêtée au micro de Parlons Sports. Elle revient pour vous sur le match, sur sa saison avec Bourges, et sur son avenir. Entretien exclusif avec une légende du basket féminin français.

 

Céline, victoire contre la Grande-Bretagne (81-54) pour débuter votre tournée de préparation en vue des Championnats d’Europe en septembre, une analyse ?

C.D. : Un premier match de préparation donc pas tout bien, pas tout beau, mais des choses intéressantes. On a commencé le stage à Lyon il y a à peine une semaine. On était plus dans une idée de ré-harmoniser les états de forme avec la fatigue accumulée d’une saison et de mettre en place le plan de jeu. Donc il y a encore plein de choses à travailler, à améliorer et à mettre en place. L’intensité était là, on a trouvé de belles phases, offensives et défensives. Il y a vraiment des choses qui sont plus que positives ce soir.

Quels sont les objectifs pour les Championnats d’Europe ?

C.D. : Finir dans les 5 premières cela signifierait une place pour le tournoi préolympique qualificatif pour les Jeux de Rio (en 2016). Effectivement, c’est vraiment ça l’objectif, on a en ligne de mire les Jeux de Rio.  Donc on sait que le moyen de parvenir à cet objectif là c’est soit de finir Championnes d’Europe, et dans ce cas là on sera directement à Rio. Soit de finir dans les places 2,3,4,5 qui nous emmènerait dans un tournoi préolympique.

Vous avez fait une saison réussie avec Bourges cette année (Ch. De France) mais peut être une petite déception avec la défaite en finale de Coupe de France ?

C.D. : Oui bien sûr surtout quand tu finis l’année comme ça sur une défaite c’est… C’est dommage. Maintenant, on ne peut pas toujours tout gagner. Cette année Villeneuve a gagné la FIBA Cup, Montpellier a gagné la Coupe de France, on gagne le Championnat de France. Tout le monde est content il y en a eu pour tout le monde (sourire). Voilà ça nous tenait vraiment à cœur de remporter ce 13ème titre et d’égaler les demoiselles du CUC (Clermont Université Club, 13 fois Championnes de France). C’est vrai qu’on ne peut pas tout avoir, mais on a vraiment fait une belle saison mine de rien.

L’objectif l’année prochaine, le 14ème titre avec Bourges ? (Record)

C.D. : Certainement connaissant le club de Bourges et le président, le titre est l’objectif de la saison.

A bientôt 33 ans, vous avez encore la passion du basket au fil des années ?

C.D. : Encore, encore. C’est vrai que je prends beaucoup de plaisir. J’ai encore envie d’aller à l’entraînement et de courir après un ballon. Donc voilà, tant que j’ai envie je continue.

Clap de fin après les JO 2016 ?

C.D. : (Sourire) On verra, on verra…

Propos recueillis par Maxime Valade.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here