Le dimanche à 14h, c’est traditionnellement l’heure du départ des Grand Prix de Formule 1. Seulement voilà, la F1, c’est terminé jusqu’à mars prochain. Alors en attendant, voici un petit récapitulatif des différentes sanctions et pénalités qui ont été attribuées aux pilotes. Si vous avez suivi cette saison sur Parlons Sports, vous avez sans doutes entendu parler de jetons de développements, de pénalités et même de points sur la super licence des pilotes.

Voici tout les chiffres de 2015 que l’on aimerait oublier compilés par nos confrères de GPUpdate.net.

Cumul des points de pénalité par pilotes :

Max Verstappen* – 8 (Monaco: 2 / Hongrie: 3 / Abu Dhabi: 3)
Pastor Maldonado – 6 (Malaisie: 3 / Hongrie: 2 / Brésil: 1)
Nico Hülkenberg – 4 (Malaisie: 2 / Singapour: 2)
Romain Grosjean – 4 (Canada: 2; Hongrie: 2)
Marcus Ericsson – 4 (Autriche: 2; Italie 2)
Sebastian Vettel – 3 (Canada)
Kimi Räikkönen – 3 (Russie)
Sergio Pérez – 2 (Malaisie)
Jenson Button – 2 (Chine)
Roberto Merhi – 2 (Chine)
Lewis Hamilton – 2 (Hongrie)
Daniil Kvyat – 2 (Hongrie)
Valtteri Bottas – 2 (Brésil)
Felipe Nasr – 2 (Brésil)
Fernando Alonso – 2 (Abu Dhabi)
Nico Rosberg – 0
Felipe Massa – 0
Daniel Ricciardo – 0
Carlos Sainz Jr. – 0
Alexander Rossi – 0
Will Stevens – 0

Cumul du recul de places sur la grille de départ pour pénalités moteur (quatre blocs propulseurs par pilotes, chaque changement d’élément a entraîné une pénalité de 10 ou 5 places sur la grille de départ) :

McLaren-Honda – 320 places

Button: 165 (Canada: 15, Autriche: 25, Belgique: 50, Italie: 5, Mexique: 70)
Alonso: 155 (Autriche: 20, Belgique: 55, Italie: 10, Russie: 35, Mexique: 10, Brésil: 25)

Red Bull-Renault – 120 places

Ricciardo: 80 (Autriche: 10, Italie: 50, Brésil: 20)
Kvyat: 40 (Autriche: 10, Italie: 30)

Toro Rosso-Renault – 105 places

Sainz Jr: 55 (Italie: 35, Russie: 20)
Verstappen: 50 (Canada: 10, Belgique: 10, Italie: 30)

Ferrari – 50 places

Vettel: 10 (Etats-Unis: 10)
Räikkönen: 40 (Etats-Unis: 10, Mexique: 30)

Manor-Ferrari – 45 places

Stevens: 25 (Etats-Unis: 20, Abu Dhabi: 5)
Merhi: 20 (Russie: 20)

Mercedes – 0

Williams-Mercedes – 0

Force India-Mercedes – 0

Lotus-Mercedes – 0

Sauber-Ferrari – 0

* Les points de pénalité concernent une année. L’année ne commence pas au début de la saison mais à la date de la perte du premier point. Pour le cas de Max Verstappen, il a perdu ses premiers points dans son accident à Monaco le 24 mai 2015 dans un contact avec Romain Grosjean. Il va entamer 2016 avec 4 points sur sa super licence, le total étant de 12 points. S’il perd ses 4 points restant avant le 24 mai 2016, il sera suspendu pour un Grand Prix.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here