Celle-là, il est allé la chercher! Si on pouvait reprocher à Rosberg son manque de maitrise sous la pression, cette fois, l’allemand a fait les choses en grand. 

Il est près de 15h à Hockenheim, près de Heidelberg en Allemagne quand le héros local avorte sa première tentative de Q3. Hamilton signe un très bon temps en 1:14:470. On craint le pire pour Rosberg. Finalement, plus de peur que de mal, c’est une erreur électronique qui a immobilisé quelques secondes la Mercedes #6. Il ne reste plus que 4 minutes quand il ressort. Il n’a droit qu’à une tentative. La pression est maximale d’autant plus que Rosberg doit signer la pole pour pouvoir espérer contrôler la course et ne pas lâcher trop de terrain à Hamilton au championnat du monde.

Record dans le secteur 1 puis dans le secteur 2 et temps honnête mais sans plus dans le secteur 3 et Rosberg déloge son cher coéquipier avec un temps en 1:14:363. Hamilton aura beau s’y reprendre, il ne parviendra pas à arracher la pole position a Rosberg. 50% du boulot est fait pour l’allemand. Ne reste plus qu’à concrétiser devant les siens.

Derrière, ce sont les Red Bull qui ont encore pris les devants sur les Ferrari. Ricciardo va emmener Verstappen en deuxième ligne. Raikkonen et Vettel ne sont que 5ème et 6ème. De l’aveu de Raikkonen, c’est un résultat décevant. Vettel a appelé Ferrari a comprendre ce manque de performance en qualifications. Il peuvent partir en vacances avec la troisième place au classement constructeur, ce n’est pas le résultat que l’on avait imaginé pour la Scuderia qui de +0.2s à Bahrein en avril, se retrouve à +0.6s des Mercedes en Allemagne.

Les galères se poursuivent pour Romain Grosjean, en plus de problèmes récurrents de freins, le Français connu un problème de boite de vitesse en Essais libres 3. Il a reçu une pénalité de 5 places sur la grille de départ. Auteur du 15ème temps en qualifications, il se retrouvera demain à la 20ème place. La course va être compliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here