Vendredi, deux écuries présentaient leur monoplace, Mclaren et Ferrari. Ferrari a choisi une présentation à domicile sur internet suivie d’un roulage sur la piste de Fiorano.


Attention danger! Ferrari est clairement à la croisée des chemins cette année. Après avoir montré des progrès impressionnants en 2015, tout est allé de travers pour Ferrari en 2016. D’un début prometteur et une victoire gâchée par la stratégie en Australie, Ferrari a glissé en terme de performances. Elle a fini par se faire dépasser par Red Bull en fin de saison. Résultat : aucune victoire, aucune gloire.

Le danger, c’est qu’avec un climat extrêmement tendu, Ferrari s’est séparée de son directeur technique, le très brillant James Allison. Cette rupture est intervenue à un moment critique à l’été dernier, six mois avant l’arrivée des nouvelles règles techniques ou l’aérodynamique est redevenue primordiale.

Le département technique est désormais confié à Mattia Binotto, un ingénieur spécialisé à l’origine dans les moteurs chez Ferrari. C’est un vrai risque. Comment Sebastian Vettel va gérer la situation ? Il a été mis en difficulté l’année dernière. Une nouvelle année difficile hors du coup pour le titre sera un vrai calvaire.

Des choix techniques audacieux ont été faits, de nombreuses ailettes sont apparues pour guider le flux d’air autour de la monoplace. C’est l’une des rares voitures a être aussi chargée. La piste livrera son verdict.

Une chose est sûre, cette année, Sergio Marchionne ne fera aucun pronostique. Le risque étant qu’il se retourne contre lui comme se fut le cas l’année dernière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here