Cinquième victoire pour Feurs en autant de rencontre. En déplacement au SMUC à Marseille, les foréziens l’ont emporté sur le score de 76 à 98. 


Un round d’observation pour commencer : 

Le premier quart-temps fut d’une parfaite équité entre les deux équipes. En effet, après 10 minutes de jeu, le score est de 26-26. Les marseillais rentrent dans leur match grâce à quelques tirs à 3 points. Dans le camp adverse, Feurs rivalise avec brio, grâce à la jeune raquette talentueuse incarnée par Bastien Albert (15 points) et Mathieu Boyer (15 points). Les deux compères marqueront 14 points de suite à eux deux dans ce quart-temps. Les deux joueurs venues de nationale 3, prouvent match après match que coach Cortey a eu du flair en les recrutant cet été.

Un second quart-temps remporté par Feurs :

Dans ce deuxième quart-temps, Feurs va faire souffrir les locaux. Menés par 3 joueurs du cinq majeur en la présence de Prolhac (21 points), Beugnot (10 points) et Mansaré (19 points), les foréziens vont s’offrir 10 points d’avance au bout de vingt minutes.

Un troisième quart-temps tout en gestion :

Revenus plein d’envies, les marseillais recollent au score au cours du troisième quart. Feurs laisse passer l’orage, et toujours sous l’impulsion des très expérimentés Beugnot et Mansaré, Feurs va se recréer un avantage de 11 points au bout de 30 minutes (59-70).

Une dernière période forézienne :

En ce début de quatrième quart-temps, l’ex clermontois Louis Prolhac prend le scoring à son compte. Auteur de 8 points de suite, le dynamiteur forézien fera sombrer les marseillais en donnant un avantage conséquent à son équipe. Marseille luttera jusqu’au bout mais Feurs était trop fort en cette cinquième journée de championnat.

Après cinq journées, les verts sont toujours invaincus. Ils partagent le podium avec le voisin montbrisonnais. Derrière le troisième est à 3 victoires et 2 défaites. Durant ce match, les 4 recrues foréziennes (Prolhac, Albert, Mansaré et Boyer) auront marqué 70 points. Coach Cortey ne s’est pas trompé sur son recrutement, et les joueurs déjà en place apportent eux aussi toujours autant de certitude. Une belle alchimie semble créée. Reste à conforter ce bon début de championnat avec la réception de Prissé-Macon, équipe très solide, avant un derby contre Montbrison qui donne déjà l’eau à la bouche. Chaque chose en son temps, mais Feurs fait vraiment plaisir en ce début de championnat, tant par les résultats que par le jeu proposé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here