La saison dernière, Ugo Legrand, jeune judoka de 26 ans a vu sa saison se finir plus tôt que prévu. En effet, après une chute entéléchargement (1) VTT, il a été victime d’une rupture des ligaments acromio-claviculaires ; il n’a donc pas participé aux championnats d’Europe à Bakou en juin, il n’a pas non plus fait les mondiaux à Astana. Il a fait son retour la semaine dernière au Grand prix de Tachkent après un sans compétition, et s’est fait éliminer de suite.
Ce grand compétiteur a été médaillé 6 fois lors de grands événements de sa carrière comme à l’Euro en 2010 (bronze), aux championnats du monde en 2011 et 2013 (bronze et argent), aux JO en 2012 (bronze), titre européen en 2012, à l’Euro 2014 (argent)…un si grand Ugo Legrand a décroché mercredi la première médaille française des championnats du monde de judo et se satisfait de sa troisième place sur le podium du Palais omnisports de Paris-Bercy. Le Français a obtenu le bronze dans la catégorie des moins de 73 kilos en battant le Kazakh Rinat Ibragimov sur un yuko. /Photo prise le 24 août 2011/REUTERS/Charles Platiautableau pour un si jeune concourant. Il a malheureusement annoncé qu’il mettait fin à sa carrière ; il a dit avoir désormais des difficultés à jouer sur le tableau du haut niveau. « Je fais ce choix aujourd’hui car, connaissant sur le bout des doigts ce que demande le très haut niveau au niveau du travail, de l’abnégation et du don de soi, je ne me sens plus capable de fournir ces efforts au quotidien » a-t-il déclaré.

 

C’est l’image d’un champion que nous garderons en tête, même si nous aurions voulu le voir aux JO de Rio.

legrand

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here