C’est une véritable révolution dans le monde du football. Aujourd’hui réuni à Cardiff, le Board de la FIFA (IFAB) a annoncé un grand changement pour les deux prochaines saisons. À titre expérimental, l’arbitrage vidéo va être utilisé pour les deux prochaines saisons (2016-2017, 2017-2018), sous certaines conditions de jeu. Seulement quatre situations, mais qui sont certainement les situations avec le plus d’enjeu, la vidéo viendra en aide à l’arbitre principal.

D’abord, sur le même principe que la Goal Line Technology déjà en vigueur, la vidéo sera utilisée pour déterminer si le ballon a franchit ou non la ligne de but.

La vidéo pourra également être utilisée afin de déterminer si un joueur doit être expulsé ou non, c’est à dire si l’arbitre central doit lui adresser un carton rouge.

Ensuite, en cas de faute commise dans la surface de réparation, les images permettront d’accorder un pénalty.

Enfin, la vidéo permettra de confirmer l’identité de l’auteur d’une faute, pour que le joueur en question soit sanctionné et non un de ses partenaires.

Une nouvelle règle fait également son apparition en vue de l’Euro 2016. Comme l’a expliqué Gianni Infantile, président de la FIFA, si une faute est commise alors que le défenseur essaye d’intervenir de manière correcte, « il n’y aura pas de carton rouge, seulement un jaunePour tout autre cas, jeu violent, but empêché, il y aura carton rouge.».

De plus, à partir du 1er juin 2016, le ballon au coup d’envoi ne devra plus être obligatoirement joué vers l’avant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here