Pourquoi suivre la Ligue 2 ?

La Ligue 1, ses belles écuries, ses stars, ses stades. Tout amateur de football français est capable de vous en parler pendant des heures. Mais … et la Ligue 2 ? La petite sœur qui co-existe dans l’ombre ? Et bien figurez-vous qu’elle n’est pas si inintéressante qu’elle en a l’air. C’est même tout le contraire.

En effet, difficile de regarder la Ligue 2 si vous n’êtes pas supporter d’Angers, Clermont, Chateauroux ou encore Laval. Pourtant, ce championnat possède énormément de qualités.

Premièrement, la Ligue 2, c’est un gros foutoir. Et à juste titre !

Ici, ce sont toutes les équipes (ou presque) qui se battent pour accéder à l’élite. Impossible de déterminer au début de l’année qui sera sacré champion. Tout le monde peut gagner, tout le monde peut perdre. Une équipe qui se bat contre la relégation peut très bien participer à la course au titre l’année suivante. Avouez que cela change des habitiuels Paris, Lyon, Monaco et Marseille.

La Ligue 2, c’est également l’occasion de voir jouer les stars d’hier. Et elles ont de beaux restes !

Benoît Pedretti, Youssouf Hadji, Cédric Varrault, Sébastien Puygrenier ou encore Gaël Givet. Des noms qui rappelleront de sympathiques souvenirs aux amateurs de football. Des noms qui sont encore présents, et qui continuent de défendre leurs couleurs. Mais il serait injuste de ne voir en ce championnat qu’une maison de retraite.

A contrario, la majorité des espoirs français de demain font d’abord leurs preuves en seconde division. L’occasion de dire à vos amis dans quelques années : « Lui ? Je le connais depuis longtemps. Il a réussi ! Je vous l’avais bien dit ! ».

Enfin, la Ligue 2, c’est aussi de nombreux derbies. Bien plus qu’en Ligue 1. C’est également un suspens constant. Un podium qui change tous les jours. Des équipes qui sont au coude-à-coude pendant 38 journées. Et puis, quitte à payer un abonnement BeIN Sports, autant en profiter pleinement !

Allez, on allume sa télé et on lance le multiplex Ligue 2 ! «But à Orléans … !».

Charles Perrin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here