Ce week end, on peut assister au Grand prix des Etats-Unis de Formule 1. On peut aussi assister à la reprise d’un nouveau championnat : la Formula E!

C’est un nouveau championnat du monde de monoplace organisé par la FIA. Le premier E-Prix de la saison a eu lieu à Pékin ce matin. C’est le Suisse Sebastien Buemi, ex-pilote de F1 qui a remporté la course. Il s’est élancé de la pole position. Plusieurs pilote français sont présents parmi lesquels on trouve Nicolas Prost, Jean-Eric Vergne, Stephane Sarrazin et Nathanael Berthon. Deux constructeurs français sont engagés. Renault avec l’écurie E-Dams dirigée par Alain Prost, quadruple champion du monde de formule 1 et Citroen avec l’écurie DS-Virgin Racing. Lucas di Grassi, un autre ex-pilote de formule 1 est le premier champion du monde de la catégorie. Le format est inédit. Tout se déroule sur la journée de samedi. Des essais libres à la course. Le calendrier est composé d’une dizaine de course à travers le monde… Chine, Uruguay, Russie, Etats-Unis et la France cette année. Paris intègre le calendrier avec un e-Prix le 23 avril 2016.

L’originalité de cette compétition, des monoplaces 100% électriques. Les voitures ont une autonomie de batterie de 30 minutes. Cela peut paraître limité, mais c’est une prouesse de pouvoir faire la course sans une goutte de carburant. Cette compétition a clairement une portée de laboratoire pour les voitures électriques de demain. La course dure sur 26 tours. Les pilotes sont obligés de faire un arrêt au stand pour changer de monoplace qui a une batterie chargée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here