Dominateur lors des séances d’essais depuis samedi, c’est en pôle position que s’élançait Lewis Hamilton cet après-midi au Grand Prix d’Italie. Ce dernier termine la course en tête et creuse l’écart avec son poursuiveur Nico Rosberg (Mercedes) qui a dû abandonner. Mais la FIA a ouvert une enquête à l’encontre de la monoplace d’Hamilton par rapport à la pression de ces pneus au départ de la course.

Lewis Hamilton, le pilote Mercedes a réalisé une course parfaite ce dimanche en n’étant jamais inquiété par ses poursuivants. C’est en Italie sur le circuit de Monza, qu’Hamilton a conforté sa place de leader au classement général. Coup de théâtre pour Nico Rosberg; le poursuivant au classement général d’Hamilton a dû abandonner la course au 51ème tours à cause d’un problème au moteur qui l’a empêché de continuer la course. Rosberg, son moteur en flamme doit quitter le circuit à deux tours de l’arriver et  cela ne peut être que bonus pour Lewis Hamilton qui augmente son avantage au classement général.
Coup du aussi pour l’écurie Lotus-Mercedes qui voit ses deux pilotes dont le français Romain Grosjean abandonnés la course dès le 2ème tour. Romain Grosjean abandonne pour des problèmes au niveau des suspensions arrières et Pastor Maldonado par rapport à un problème de direction. Les deux monoplaces Lotus sont donc hors compétition dès le début du GP d’Italie.
Le podium a été difficile à se dessiner. Alors que Räikkönen a calé au départ, ce dernier a passé les 53 tours à remonter la file pour terminer 5ème de la course. Nico Rosberg voit son moteur le lâché à deux tours de l’arrivée et le privant de podium et le reléguant à plus de deux victoires de Lewis Hamilton au classement du championnat du monde. Hamilton remporte le Grand Prix devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Felipe Massa (Williams).

Hamilton domine le GP d'Italie
Hamilton domine le GP d’Italie

 

Disqualification d’Hamilton? Mais pourquoi?
Alors que Lewis Hamilton s’est imposé très largement sur le circuit d’Italie ce dimanche après-midi, la FIA a décidé d’ouvrir une enquête concernant la pression des pneus de sa monoplace. En effet Mercedes n’a pas respecté la limite minimum de pression des pneus au départ de la course. Les dirigeants de l’écurie Mercedes ont été convoqués et devront s’expliquer devant la FIA. Rappelons-le, qu’une voiture non-conforme à l’arrivée du circuit doit en principe être exclue de la course. Affaire à suivre pour savoir si la victoire reviens à Hamilton ou son poursuivant du joueur Sebastian Vettel.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here