L’ASM poursuit sur sa lancé avec une prestation majuscule contre le Racing 92 (Victore 47-10), le LOU a sombré à La Rochelle (Défaite 43-18) et son coté le FCG a enfin décroché son premier succès (36-23). 

ASM-Racing : un air de revanche

Auteur d'un triplé, le jeune fraco-fidjien a frappé un grand coup avant la liste de Guy Noves Source : AFP photo
Auteur d’un triplé, le jeune fraco-fidjien a frappé un grand coup avant la liste de Guy Noves
Source : AFP photo

Dans un remake de la demi finale de la saison dernière, les Clermontois ont largement dominé les Racingmen en  prenant le bonus offensif au passage (47-10). Pour son premier match de la saison à domicile sur la nouvelle pelouse hybride du Michelin, les Auvergnats ont passé 6 essais dont un triplé de Noa Nakaitaci face à un Racing 92 remanié. Un succès qui conforte le statut de favori des Jaunards et de se placer en 2ème position derrière de surprenant Rochelais.

La Rochelle-LOU : une mi-temps et puis plus rien

Les Lyonnais ont été dépassé par la furia rochelaise Source : Sud Ouest
Les Lyonnais ont été dépassé par la furia rochelaise
Source : Sud Ouest

 A Marcel-Deflandre, les Maritimes ont souffert en première période (19-18) face au promu lyonnais avant de totalement prendre le dessus. Ils s’imposent avec le bonus offensif (43-18) notamment grâce à un doublé de Murimurivalu  et prennent la tête du championnat. De leur côté, les Lyonnais ont tenu la cadence pendant une période grâce à la précision de ses deux buteurs Jacques-Louis Potgieter  et Jérôme Porical avant de totalement s’effondrer en deuxième période.

FC Grenoble-CA Brive : une victoire à l’envie

Le capitaine grenoblois a été un élément majeur du succès avec notamment un 100% au pied Source : Rugbyrama
Le capitaine grenoblois a été un élément majeur du succès avec notamment un 100% au pied
Source : Rugbyrama

Ce dimanche, les Grenoblois ont remporté leur première victoire de la saison, à domicile, face aux Brivistes lors de la 4e journée de championnat (36-23). Dans une rencontre rude et à la limite, les Isérois ont été contraints de jouer à 13 contre 14 durant une mi-temps après une bagarre générale où trois cartons rouges ont été distribués. Ce succès permet aux Grenoblois de relever la tête mais la route est encore longue avec un déplacement qui s’annonce explosif à Castres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here