Quel match ! Ce France – Russie a tenu beaucoup plus de promesses qu’on ne l’imaginait. Avec ce festival offensif mais aussi quelques errements défensifs, la tâche se complique pour Didier Deschamps…

C’était le dernier match officiel avant l’EURO 2016 en France, et cette équipe nous laisse franchement espérer une belle compétition. Deschamps avait fait tourner son équipe, avec Martial et Gignac en attaque, mais aussi Sakho en défense. Les Bleus sont très bien entrés dans leur match, avec très tôt le premier but d’N’Golo Kante pour sa première titularisation sur un bon travail de Griezmann (9′). Ils ont continué à pousser, avec plusieurs occasions franches, jusqu’à ce que Griezmann, omniprésent ce soir, ne délivre un super coup franc pour André-Pierre Gignac : une combinaison travaillée et efficace (38′).

Le retour des vestiaires s’est effectué plus en douceur pour les Français, qui ont vu le malheureux Jérémy Mathieu sortir sur blessure après moins de 10 minutes passées sur le terrain. Moment de flottement dans la défense Française qui a permis aux Russes de réduire la marque par Kokorin, de la tête sur coup franc. Les tricolores sont repartis de l’avant, et l’entrée de Payet a donné un nouvel élan à l’équipe. Le réunionnais, pour son anniversaire, a inscris un somptueux coup-franc comme il en a le secret (64′). Quatre minutes plus tard, les Russes ont cru pouvoir revenir dans le match après le but de Zhirkov (68′), mais c’était sans compter le jeune et déjà talentueux Coman, qui s’est amusé avec le gardien Russe avant d’inscrire le but du 4-2 (76′).

coman

Si l’attaque a été très productive, la défense devra mieux faire pour permettre aux Bleus d’aller loin en juin prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here