La France affrontait l’équipe d’Espagne en demie-finale du championnat d’Europe qui se déroule en France. Le stade lillois Pierre Mauroy plein pour cet événement aura joué son rôle comme il se doit.

Les meilleurs ennemis se sont affrontés ce soir pour une place en finale lors de la demie finale du championnat d’Europe. C’est l’Espagne qui récupère en premier le ballon sous les huées du public lillois et c’est Pau Gasol qui ouvre le score lui aussi sous les huées du public français. Pour l’équipe de France, sur un rebond offensif c’est Rudy Gobert qui ouvre le score. Les deux équipes se rendent coup pour coup jusqu’à ce que la France prennent l’avantage (6-4). Nando De Colo auteur d’un début de match superbe montre aux espagnols que la France est bien là pour remporter ce match, De Colo inscrit un superbe panier à 9 mètres, 11-6 pour la France qui enflamme le public et ce n’est pas terminé puisque sur l’action suivant c’est Nicolas Batum qui est l’auteur d’une interception et qui file au dunk et qui permet à la France de prendre un petit avantage 13-6. Le sélectionneur espagnol prend un temps mort afin de limiter les dégats commis par la bonne entame de match des français. La défense est en place, la France montre un tout autre visage lors de ce début de match contrairement à ces autres débuts de match poussifs. La France est prête à affronter sa bête noire, la France est prête et elle le montre notamment avec sa qualité défensive. L’Espagne peut cependant sur un Pau Gasol qui lui non plus n’a pas envie de laisser son adversaire remporté la partie. Seul, Pau Gasol du côté espagnol peut inquiéter la France lors de ce premier quart-temps. La France prend l’avantage et le conserve jusqu’à la fin du premier quarts. 20-17, la France compte trois points d’avance notamment grâce à un gros match de Nando De Colo et de Rudy Gobert qui répondent présents face à Pau Gasol qui n’aura pas toujours été en réussite. Dans ce premier quart-temps la France domine défensivement face aux espagnols mais la France peut compter sur tous ces joueurs contrairement à l’Espagne où seul Pau Gasol s’est réellement démarqué dans ce match et a permis à l’Espagne de réduire l’écart.sans_titre_78

Reprise du match entre l’Espagne et la France; on l’a vu lors du premier quart-temps, Vincent Collet a voulu conserver certains de ces joueurs de son cinq de départ en faisant tourner son effectif. Une réussite pour le coach français puisque le banc français a contribué d’une très belle manière à la pression défensive de la France face à l’Espagne. Nando De Colo, sorti lors du premier quart-temps à cause d’un saignement refait son apparition sur le parquet avec un strap au bras. C’est Felipe Reyes qui ouvre le compteur espagnol lors du deuxième quart-temps 19-20, l’Espagne ne revient qu’à un seul petit point. Au niveau de l’aspect défensif s’est une toute autre équipe d’Espagne qu’a retrouvé la France; la Roja défend de plus en plus fort mais aussi de plus en plus haut, ce qui pose de nombreux problèmes aux coéquipiers de Tony Parker. Mais la France tente de ne pas faiblir, de continuer sa grosse pression défensive qui a perturbé les espagnols lors du premier quart-temps à l’image d’Evan Fournier qui va poser un contre sur Llull. Sur la remontée de balle, De Colo, obtient une faute et c’est Gelabale qui convertira (22-19). L’Espagne n’a pas dit son dernier mot, Llull sûrement vexé de s’être fait contrer sur l’action précédente inscrit un panier à trois points ce qui permet à la Roja de revenir à égalité de la France. Vincent Collet stoppe de suite l’offensive espagnole. En sortie de temps-mort, Lauvergne s’impose à l’intérieur et sur une bonne défense de Diaw face à Mirotic à trois points; la balle est rendue à la France et sur une action forcée de Gelabale la France prend deux possessions d’avance. Mais les Bleus vont connaître une baisse de régime et la Roja ne manquera pas l’occasion d’en profiter pour revenir au score et même menée dans ce match. Rudy Gobert marquera le dernier panier de la première mi-temps et permettra à la France de mener 33-32. Comme attendu, cette rencontre est serrée mais la France montre une très belle prestation d’équipe contrairement à l’Espagne où Pau Gasol aura été précieux lors de cette première mi-temps. La France a dominée aux rebonds 23-15 et a mieux shooté que les espagnols 43% contre 37%.

QUELLE EQUIPE DE FRANCE!!!!!!!!!!!!

Alors que l’on apprend que le record d’Europe est battu avec le stade Pierre Mauroy bondé comme ce n’était jamais arrivé en Europe. 26 922 spectateurs, c’est le nombre de personnes présentes dans le stade mais c’est aussi le nombre de personnes qui donnent de la voix et qui assiste à un match des plus plaisants. C’est du spectacle que nous offre la France, c’est une France de gala que l’on retrouve ce soir, c’est notre équipe de France que l’on attendait et quel troisième quart-temps la France a offert au public du stade Lillois mais aussi aux dizaines de milliers de téléspectateurs qui suivent le match sur Canal+ ou bien sur France 3. C’est une équipe de France collective que l’on retrouve avec une grosse intensité défensive qui lui permette de s’offrir de très belles actions attaques. Les espagnols s’agacent, les espagnols comment à râler envers l’arbitrage qui est cependant plutôt à l’avantage de la Roja que de nos bleus. Et c’est Batum, qui va déclencher la furie française avec ces interception
s qui permettent à la France de prendre l’avantage; La France mène 41-39 et le jeu est serré malgré un jeu français beaucoup plus appliqué. Nikola Mirotic est victime d’une faute offensive, et la salle commence à donner de plus en plus de voix mais le Stade lillois a exulté lorsque Tony Parker inscrit un trois points qui permet à la France de mener 44-39, quelle équipe de France, quel match et quelle ambiance car c’est une marseillaise qui est entamée par le public du stade Pierre Mauroy. Gobert commet faute sur faute et permet à Gasol d’être sur la ligne des lancés francs mais Pau Gasol échoue sur l’une de ses deux tentatives. La France continue son festival à trois points avec un Joffrey Lauvergne qui allant être contré par Gasol dévie sa trajectoire de tir et réussi un tir à trois points avec la planche! La France domine ce troisième quart-temps, la France compte à 10 minutes de la fin du match, 8 points d’avances.

UN QUATRIÈME QUART TEMPS QUI EMMÈNE LES DEUX EQUIPES AU PROLONGATION!

La France mène de 8 points dans cette demie-finale mais rien n’est joué ! Les français commencent à perdre peu à peu leurs moyens et les espagnols en profite pour remonter. Plus les secondes passent moins les actions s’enchaînent pour nos bleus ; avec un Pau Gasol énormissime, il faut le dire, et des arbitres qui n’otéléchargementnt pas forcément joué en la faveur des français, la fin de la prolongation se corsait. Au final, le France a fini par s’incliner face à la bête noire…Ce n’est pas l’Espagne qui a gagné face à la France ce soir, c’est Pau Gasol, l’homme du match avec ses 40 points, ses coéquipiers peuvent le remercier.

L’aventure n’est pas fini pour les français, il y une médaille de bronze à aller chercher ! Toute la France est encore derrière vous. Go France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here