Battue 1-0 par la Suède à l’aller, la sélection italienne n’a pas trouvé la faille au retour. Incapable de marquer en 180 minutes, la « Nazionale » ne sera pas à la Coupe du Monde, en Russie. Une sortie par la petite porte pour Buffon, son gardien mythique.

29 octobre 1997. Le jeune Gianluigi Buffon, 19 ans, porte le maillot italien pour la première fois. Le match oppose sa sélection à la Russie, à Moscou, en barrage pour le Mondial. Triste comble pour lui qui devait finir là où tout a commencé. Mais 20 ans et 175 sélections plus tard, le légendaire gardien ne connaitra pas les joies d’une sixième Coupe du Monde. L’Italie, qui avait hérité de l’Espagne en phase de groupes, s’est cassé les dents sur le bloc suédois en barrage. Le Bianconero ne retrouvera pas le pays des tsars. Après une défaite dans le froid scandinave, sur la plus petite des marges, l’Italie n’a pas transpercé le mur jaune et bleu devant ses supporters. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir largement dominé.

Le coup de sifflet final retentit. La planète football est en émoi. Parce que l’Italie n’ira pas en Russie, certes. Mais surtout parce que Buffon fait ses adieux au maillot azzurro. Tous les regards se tournent vers lui. Face à cette désillusion, l’homme de 39 ans ne peut retenir ses larmes. Aux micros des journalistes après le match, il s’effondre. Ses premiers mots sont des excuses à son pays. Pour le football, oui, mais surtout pour l’aspect social inhérent à son sport. Il termine par un mot pour ses successeurs. Toujours dans un état d’esprit irréprochable. Jusqu’au bout.

« Gigi » Buffon n’a donc pas une sortie digne de sa carrière. Mais son palmarès international a de quoi faire des envieux. Déjà parce qu’il a touché le Graal, en 2006. En Allemagne, l’Italie remporte la Coupe du Monde face à la France, offrant à Zidane une sortie cauchemardesque. Quand les légendes se croisent… Le gardien italien a également connu une finale perdue à l’Euro 2012 et une troisième place en Coupe des Confédérations, en 2013. Gianluigi Buffon a encore quelques émotions à vivre avec la Juventus Turin. Mais sa carrière internationale s’achève ainsi. Un service rendu au maillot italien qui s’arrête tristement. Mais… les histoires d’amour finissent mal, non ?

Crédit photos : Eurosport, Mondial-2006

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here