Le week-end dernier avait lieu la rentrée des classes pour la Formule 1. Après un mois de vacances bien mérité, le paddock s’est retrouvé à Spa Francorchamps, en Wallonie, sur le célèbre toboggan des Ardennes. 

Un pilote était particulièrement pressé de retourner au travail, il s’agit du Français, Esteban Ocon. Après quelques séances d’essais libres avec Renault et des essais privés pour Mercedes, le jeune ébroïcien a pu affronter tout un week-end en tant que titulaire.

Bien que propulsée par un moteur Mercedes, la Manor n’a pas pu jouer les premiers rôles dimanche. En qualifications, Ocon a du se contenter de la 18ème place sur la grille de départ. Dur a encaisser quand Wehrlein, son coéquipier a réussi a atteindre la 16ème place en Q2. Néanmoins, point d’inquiétude pour Ocon qui compte monter en puissance, il doit encore progresser dans la gestion des pneus Pirelli mais donne déjà rendez-vous dimanche à Monza en Italie.

La course a été propre de sa part et c’est bien là l’essentiel. Cette course aura été agitée de part en part. Le départ raté de Verstappen, le héros local qui a vu les Ferrari s’accrocher indépendamment de sa volonté. Ses défenses très rugueuses toujours sur les Ferrari, les multiples accrochages, l’abandon de Carlos Sainz qui a vu son pneu exploser dans l’une des lignes droite du circuit sur des débris, qui ont volé dans les premiers tours et le très spectaculaire accident de Kevin Magnussen qui a pulvérisé sa Renault…

Voici une image impressionnante de l’épave de la RS16 publiée par F1Only.fr

 Magnussen GP de Belgique

Il était primordial de rester bien concentré pour éviter le chaos ambiant. Ocon a lui même qualifié ces premiers tours comme un désastre.

Cette mission aura été parfaitement accomplie par le Français. Ce n’est pas le cas de Pascal Wehrlein qui lui, s’est fait surprendre dans les premiers tours et a envoyé Jenson Button dans le décor en le percutant par l’arrière.

La 16ème place finale était le seul résultat possible, toutefois, des coups seront possibles à l’avenir. On l’a vu cette année avec Wehrlein toujours qui a marqué un point en Autriche.

Pour rappel, Esteban Ocon est un vrai talent. Il a remporté le championnat de F3 en 2014 devant Max Verstappen, le championnat de GP3 en 2015. Il est supervisé par Mercedes et Renault. Les ingénieurs Mercedes ont été épatés par son travail lors des séances d’essais privés comme ce fut le cas à Siverstone en juillet dernier. Toto Wolff, patron de la compétition chez Mercedes AMG loue son talent, nul doute que ces Grand Prix chez Manor seront l’occasion de se révéler afin de pourquoi pas être titulaire un jour chez Mercedes.

L’autre Français, Romain Grosjean s’est classé 13ème. Il a été victime d’un manque de puissance de sa Haas. Cela fait depuis l’Autriche au début du mois de juillet qu’il n’a pas inscrit de points. Il est clairement dans une période difficile du développement de la nouvelle écurie américaine.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here