Avec un podium chamboulé dans les 2 derniers tours avec une crevaison pour chacune des deux Ferrari, Hamilton refait son retard au championnat revenant à seulement 1 point de Vettel !


 

Le britannique a décroché la 57ème victoire de sa carrière en Formule 1 ce dimanche après-midi devant ses fans à Silverstone. Il égalise ainsi son compatriote Jim Clark et Alain Prost en remportant pour la cinquième fois le Grand Prix de Grande-Bretagne.

 

Poleman le samedi suite à un tour fantastique, Lewis Hamilton n’a jamais été inquiété de la course même si Kimi Räikkönen et resté assez proche sur le train de Super Tendres jusqu’à s’arrêter. Bottas a franchi la ligne en 2 ème position à environ 20 seconde de son équipier.

 

Mercedes aux anges, Ferrari catastrophique..

C’est à deux tours de la fin où tout a basculé pour la Scuderia, tout d’abord avec Kimi Raikkonen solide deuxième avec plus de 6 secondes d’avance sur Bottas, voit son pneu Pirelli avant gauche crever au 49ème tour ( sur 51 ). Obligation de passage au stand pour chausser des gommes neuves, ressorti derrière son équipier Vettel qui en profite ( tout comme Bottas ) pour se hisser 3ème avant que lui aussi crève…

Malédiction ou simple hasard? Si Raikkonen réussit malgré tout à limiter les dégâts en montant sur la 3ème marche du podium, Vettel contraint à s’arrêter ressort 7ème.Alors qu’un week-end parfait s’est déroulé pour les flèches d’argent, les Ferrari perdent du terrain au classement constructeur et Vettel voit son avance se réduire. En effet les deux leaders du championnat sont séparés de seulement un petit point.

 

Derrière on retrouve les deux Red-Bull, Verstappen qui n’a pas rendu la vie facile à Vettel en le doublant au départ ; mais surtout Ricciardo partit 19ème qui a réalisé une belle remontée devant la Renault de Nico Hulkenberg qui fêtait ses 40ans en Formule 1.

 

Un autre français en Formule 1 dès le prochain GP?

Alors qu’on retiendra l’accident entre les deux Toro Rosso en début de course provoquant ainsi une Safety Car, le pilote Russe fautif dans l’action, qui était déjà sur la sellette pourrait bien se voir retirer son baquet. Danil Kvyat n’en fini plus de déplaire à ses patrons et pourrait bien comme Red Bull l’a déjà fait avec lui, lui retirer sa place de pilote titulaire au profit de Pierre Gasly ( champion GP2 2016 ). Attendons de voir les communiqués à ce sujet mais cette hypothèse est plus que probable.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here