Emouvant. Intense Jonah Lomu était une légende en Nouvelle-Zélande. Et le pays tout entier lui a rendu un poignant hommage lors d’une cérémonie à l’Eden Park d’Auckland. Le visage fermé, Buck Shelford et une vingtaine d’anciens internationaux ont livré la version « Ka mate » de cette danse rituelle. D’anciens joueurs, comme Michael Jones et Frank Bunce, ont porté le cercueil jusque sur le terrain alors qu’un chant de deuil maori résonnait dans le stade empli de milliers de fans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here