Parlons Sports est allé à la rencontre d’Emmanuel Demont, speaker de l’AS Saint-Etienne depuis plus de 8 ans.


Emmanuel Demont est âgé de 44 ans, il est directeur de la communication et de l’évènementiel pour Roannais Agglomération.

Actuellement garant de l’image de la ville de Roanne (et de son agglomération), E. Demont est passé avant cela par la presse écrite, l’animation d’évènements mais aussi la radio qu’il a commencé dès l’âge de 14 ans.

« Ma grande première avait mal débuté… »

En dehors de son véritable métier, Emmanuel Demont est aussi le speaker de l’AS Saint-Etienne et du Stade Geoffroy Guichard. Cela s’est fait grâce à une rencontre, celle de Christophe Sautarel (ancien speaker de l’ASSE et ancien animateur de la radio NRJ) qui souhaitait avoir un remplaçant.

Le dimanche 8 mars 2009, lors d’un certain AS Saint-Etienne – Nantes, l’heure de prendre le micro dans l’antre du chaudron pour la première fois a sonnée. Et le premier but annoncé par Emmanuel Demont sera celui de… Ivan KLASNIC, joueur du FC Nantes. Puis « comme dans un rêve » les verts accrocheront la victoire grâce à un doublé d’un certain n°8 brésilien… « Araujjoooooooo Ilan » ! « Il s’en souvient encore et moi aussi ». Mais le néo-speaker aura retenu « les frissons de la présentation des joueurs de l’ASSE juste avant le match » marqué par la « ferveur de l’annonce du joueur et les supporteurs qui reprennent en chœur le nom du joueur ».

« Ne pas oublier que le show est fait par les joueurs et les supporters »

Et quand on demande quel est le secret pour chauffer le meilleur public de France, Emmanuel Demont nous dit que le sien est de « rester humble et à sa place », il ne faut « pas oublier que le show est fait par les joueurs et les supporters, ainsi que les kops ». Le speaker n’est « juste là pour valoriser le travail de chacun ».

Cependant, une touche personnelle est présente lors de « la présentation des équipes et pour l’annonce des buts. Car si tu mets vraiment de l’intensité, le chaudron répond vraiment fort et c’est là que tu prends ton pied ». Dans un stade bouillant comme le Stade Geoffroy Guichard, le speaker roannais reste en retrait. En effet, « pas besoin de chauffer le chaudron, il est bouillant et la France du foot à raison de nous l’envier ».

Le moment où l’on entend le plus le speaker reste l’avant match « aujourd’hui avec l’équipe de l’avant match construite autour de Philippe Lyonnet, le directeur de la com, on s’attache surtout à offrir une heure de direct intéressante pour les supporters. Même si « la cerise sur le gâteau reste la présentation de l’ASSE et bien évidement les buts ».

« Les joueurs m’entendent forcément quand ils marquent »

Souvent dans leurs bulles avant les rencontres, les joueurs sont « concentrés sur leur préparation et font abstraction du reste ». Emmanuel Demont n’a pas vraiment de rituel avant les matchs, si ce n’est que « Stéphane Ruffier me tape dans la main lorsqu’il vient s’échauffer et que je l’annonce », mais sinon « lors des soirs de match je reste à ma place. Je ne leur cours pas après, c’est un minimum de respect ».

L’ambiance dans le Chaudron et la façon d’animer les rencontres d’E. Demont a marqué plusieurs joueurs emblématiques comme Ilan ou encore Gradel « qui m’en parlent encore quand on se revoit ». Max-Alain Gradel qui fera d’ailleurs son retour dans l’antre de Geoffroy Guichard le week-end du 13 janvier avec son nouveau club (Toulouse).

Depuis sa prise de fonction en 2009, le speaker de l’ASSE aura animé de nombreux matchs, et connu de merveilleux moments, son meilleur souvenir restera la victoire 2 buts à 0 face à l’Olympique Lyonnais en février dernier. Par ailleurs, il ne considère qu’il n’a aucun mauvais souvenir car il dit « savourer chaque match ».

« Continuer à prendre du plaisir et profiter de cette chance »

Pour le futur, Emmanuel Demont souhaite bien évidemment continuer d’animer le « stade le plus chaud de France » tout en continuant de « poursuivre le beau travail de l’équipe d’animation et technique pour faire un avant match passionnant. Et bien sûr rester encore quelques belles saisons à partager avec les supporters en gardant la confiance des dirigeants du club ».

Quel-est…

  • Le joueur le plus emblématique que vous avez eu à introduire ?

Zinedine Zidane à annoncer et interviewer.

  • Le joueur ayant le nom le plus imprononçable ?

Facile : Ricky van Wolfswinkel

  • Le joueur le plus sympa ?

Loïc Perrin mais je pourrais en citer plein comme Corgnet, Brison, Clément, Brandao, Ruffier, …

  • Le joueur le moins sympa ?

Ce n’est pas un stéphanois de toute façon.

  • Votre joueur de l’ASSE préféré ?

Loïc Perrin par sa régularité, son talent mais surtout son amour et sa fidélité pour le club.

  • Le club le plus sympa de L1 à l’extérieur ?

J’ai bien aimé Amiens.

  • Votre pronostic pour la saison ?

Les verts européens.

  • Le match que vous attendez le plus cette saison ?

Lyon pour gagner un nouveau derby mais aussi Paris pour la première défaite de Neymar en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here