Ce mercredi, 9 des 10 matchs comptant pour la 17ème journée de Liga BBVA ont eu lieu avec une belle moyenne de 2.33 buts par match ! Demain, c’est la rencontre Villarreal – Valence qui sera la dernière pour l’année civil 2015.

En milieu d’après midi, Levante recevait Malaga alors que la Real Sociedad était en déplacement dans l’antre du Real Madrid. Pour la 1ère rencontre c’est Malaga qui l’a emporté et qui prouve encore une fois que Levante n’y arrive pas avec une 10ème défaite pour le club de Valence. L’unique but de la rencontre (0-1) est dû à un bon coaching puisque c’est Duda, rentré à la 73ème, qui a marqué 5 minute plus tard (78ème).
Du côté du Madrid, les spectateurs ont assistés à une scène qu’on ne voit que très rarement.. Malgré la victoire du Real Madrid (3-1), Cristiano Ronaldo a raté un pénalty qu’il a envoyé complètement au dessus du but. Certains pourront penser que c’est un geste fair-play étant donné que le pénalty (24ème) parait très généreux lorsque que l’on visionne à nouveau la chute de Karim Benzema qui obtient le pénalty. Le scénario s’est répété à la 42ème minute avec un nouveau pénalty pour le Real Madrid qui cette fois est bien marqué par CR7. L’égalisation de Bruma (49ème) ne sera pas suffisante puisque Ronaldo s’offrira un doublé (67ème) avant que Lucas Vazquez ne marque, en fin de rencontre (86ème), le premier but de sa carrière sous les couleurs de la maison blanche.

Un pénalty manqué et un réussi.. L'erreur est rattrapé grâce au doublé de CR7 !
Un pénalty manqué et un réussi.. L’erreur est rattrapé grâce au doublé de CR7 !

Juste avant le début de soirée, 3 rencontres avaient lieu : Séville – Espanyol Barcelone, Rayo Vallecano – Atlético Madrid et Eibar – Gijon. Les 3 matchs ont eu la particularité de se terminer respectivement sur le score de 2 buts à 0. Toutefois, l’Atlético Madrid est la seule des 3 équipes en déplacement à s’être imposé ! En effet, Séville a rapidement pris en main la rencontre puisque c’est Ciro Immobile qui a ouvert le score à la 16ème minute avant qu’Eder Banega ne fasse le break avant la pause (41ème). Du côté de Eibar, on a attendu la 2ème mi-temps pour faire bouger les chose puisque Keko et Borja Baston ont attendu la 55ème et la 62ème minute pour s’emparer du match. Enfin, l’Atlético Madrid a carrément décidé de prendre son temps puisque c’est uniquement dans les 2 dernières minutes du match qu’ont été marqué les 2 buts de la rencontre. Ces 2 buts ont été marqué par Angel Correa (88ème) et le Français Antoine Griezmann (90ème).

Belle célébration entre Griezmann et Jackson Martinez, passeur décisif sur le but du Français.
Belle célébration entre Griezmann et Jackson Martinez, passeur décisif sur le but du Français.

Pour terminer cette soirée, on nous a proposé quatre affiches dont deux qu’il ne fallait pas rater ! Alors certes, il y avait Celta Vigo – Athletic Bilbao (0-1) et Getage – La Corogne (0-0) mais il y avait Barcelone – Betis Séville (4-0) et Las Palmas – Grenade (4-1) ! Match presque calme à Vigo où Bilbao s’est imposé grâce à un but de Raul Garcia servi par Aduriz alors que les basques n’avaient pas la possession face au club de Galice. Le calme plat a eu lieu entre Getafe et La Corogne, dans un match peu animé surtout en 1ère mi-temps, les deux équipes se quittent finalement avec 1 point chacun.

Bilbao tient le choc et espère accrocher les places européennes en 2016.
Bilbao tient le choc et espère accrocher les places européennes en 2016.

Concernant les « deux » affiches à ne pas rater, il y avait Las Palmas qui recevait Grenade alors que les 2 clubs tentent de fuir la zone rouge.. Rouge comme le carton reçu par Biraghi en fin de rencontre après 2 cartons jaunes (67ème et 86ème). Toutefois, cette expulsion n’a pas eu d’influence sur le match puisqu’il était déjà plié.. À la mi-temps, La Palmas menait 1 but à 0 grâce à Tanausu avant que l’avalanche de but ne tombe en 2ème période grâce à Araujo (50ème) avant un « retour » de Grenade grâce à Penaranda (56ème) puis une confirmation de la part de Las Palmas, sur pénalty, grâce à Viera (80ème). Le dernier but a été offert par les visiteurs puisque c’est le défenseur de Grenade Lomba qui a marqué contre son camp. Las Palmas récupère donc 3 points essentiel pour tenter de sortir d’une zone rouge très large. En effet, seulement 6 points sépare la lanterne rouge Levante (11 pts) de Getafe qui est 14ème (17 points).

Pour terminer cet article, attardons nous sur la fameuse dernière affiche ! Car lors de cette 17ème journée, il y avait surtout une rencontre très particulière, en Catalogne, au Camp Nou. Le FC Barcelone, de retour de la Coupe du Monde des Clubs qu’il a remporté, devait s’imposer ce soir pour la 500ème de Lionel Messi en championnat. Promesse tenu puisque les catalans se sont imposés 4 buts à 0 grâce à des réalisations de Suarez qui s’offre un doublé (46ème et 83ème) et de Lionel Messi (33ème). La MSN n’a donc pas totalement « marqué » ce match puisque malgré le pénalty manqué par Neymar à la demi heure de jeu, le Brésilien est passeur décisif sur le but de Messi et sur le second but de Neymar. L’ouverture du score est, malheureusement pour le Betis, venu d’un but contre son camp du défenseur Westermann qui, après le pénalty manqué de Neymar, a devancé Rakitic pour récupérer le ballon qui venait de heurter la transversale et l’a accidentellement propulsé dans ses buts.. Le FC Barcelone terminera donc l’année sur la 1ère place du podium à égalité de points (38 pts) avec l’Atlético Madrid mais devant grâce à la différence de but (+25 contre +16) alors que le Real Madrid conserve sa 3ème place avec 36 points devant le Celta Vigo (4ème, 31 points).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here