Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour le RBF. Après sa victoire historique en Coupe de France le 30 avril, Olivier Hirsch retrouve Juliette Delaune à l’entraînement dès lundi. Elle est revenue pour ParlonsSports sur son absence et son soulagement de pouvoir réintégrer le groupe afin de terminer la saison de la plus belle des manières espérons le.


Juju delaune
CP: J.M Lareure

Hospitalisée pour une pyelonephrite pseudo-tumorale (rein), Juliette Delaune avait été contrainte et forcée de se reposer et de ne pouvoir fouler les parquets pendant plus d’une semaine, de quoi la priver d’une finale de Coupe de France, le 30 avril dernier. Nous venons de l’apprendre, Juliette Delaune qui était sortie de la clinique jeudi dernier et qui avait par conséquent pu être du déplacement à Paris mais sans jouer, va pouvoir reprendre l’entraînement dès lundi avec toutefois un traitement. Pourquoi lundi me direz-vous ? Tout simplement parce que la joueuse du RBF est encore bien fatiguée de son hospitalisation et qu’il faut éliminer les antibiotiques qu’elle avait précédemment car ces derniers, ne sont pas compatibles avec une activité sportive.

Juliette sera donc de la partie, pour la fin de la saison et pour les playoffs, un match au Havre où elle sera une fois de plus spectatrice avant de retrouver les parquets non du Palais des Sports mais de la Halle André Vacheresse devant un public roannais qui devrait être nombreux afin de tenter d’accéder à la Ligue 2.


Juliette DELAUNE, joueuse Roannais Basket Féminin:  » C’est comment dire ? Un énorme soulagement !! Quand on m’a fait le diagnostic par rapport à mon rein (pyelonephrite pseudo-tumorale) j’ai pris un coup sur le moral, parce que ça ne pouvait pas plus mal tomber, entre les playoffs qui commençaient et la finale de coupe de France à Bercy… Après faut vite se remettre en condition pour récupérer au maximum, des saisons il y en aura d’autres mais par contre, il ne faut pas jouer avec la santé… Ça a été dur de voir les filles partir d’abord à Nantes pour le premier match, et de ne pas pouvoir être du déplacement. Je vous assure que cela a été très stressant de suivre ça à distance mais plaisant. Mais je crois en elles, ce sont des championnes !!! Ensuite, le premier soulagement a été de pouvoir enfin sortir de l’hôpital pour être du déplacement à Bercy ! Mais que ce fut dur, de ne pas pouvoir participer à cette fête du basket comme je l’aurais voulu… La victoire n’en fut que plus savoureuse quand les filles me disent que cette victoire est pour moi… Ça fait du bien au moral de les voir se battre pour toi… Et là, retournement de situation ! Après des visites médicales, j’apprends qu’en changeant mon traitement j’ai la possibilité de reprendre l’entraînement la semaine prochaine ! Et donc pouvoir finir cette saison en beauté avec le groupe! Forcément ça a un prix, un traitement plus long (de 1 mois et demi au lieu de 3 semaines) mais bon, à ce stade là, je ne vais pas faire la difficile. Après je suis consciente que j’ai perdu beaucoup de force, du tonus aussi. Je suis encore fatiguée donc ça ne va pas être si facile, mais juste le fait de pouvoir réintégrer le groupe est un immense bonheur. »

juliette delaune bercy
Même sans jouer, Juliette était de la partie. CP: J.M Lareure

 

1 COMMENTAIRE

  1. elle a une volonté de fer, notre juliette! c ‘ est une jeune fille qui une sacrée personnalité!c’ est ça l’ esprit des filles
    du RBF.Elles sont solidaires, elles ont un cran qui se remarque sur le terrain!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here