Après une altercation avec un agent SNCF, Earvin est désormais fixé sur son sort. Le joueur de l’équipe de France a écopé ce lundi de trois mois de prison avec sursis pour avoir infligé des coups à un contrôleur de la SNCF en juillet dernier. Une altercation qui a eu lieu deux jours après que Earvin Ngapeth soit sacré meilleur joueur de la Ligue Mondiale et où la France réalise l’exploit de remporter cette compétition. Earvin a aussi été condamné à 3 000€ d’amende. Il a cependant été relaxé pour le délit d’entrave à la mise en marche du train.

Ngapeth LM

 


Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here