Après une défaite face à la Pologne, la France avait à coeur de renouer avec la victoire. Et elle l’a fait de la meilleure des manières, remportant un match solide face aux biélorusses.

France hand

 

Suite à son dernier match qui s’était soldé par une défaite contre la Pologne (25-31), les Bleus se devaient de réagir aujourd’hui contre la Biélorussie, une équipe qui n’avait pas le moindre point avant ce match dans ce Championnat d’Europe.

Et les français ont su se remotiver pour venir à bout des derniers de la poule 1 grâce notamment à une première mi-temps totalement maitrisée (20-5). Cette première mi-temps a permit aux Bleus de gérer la deuxième parti du match tout en concervant une large victoire (34-23).

Le prochain match des français les opposera à la Croatie, actuel 4ème de la poule 1 mais comptant un match de moins.


Claude Onesta – « On savait qu’en faisant ce qu’il fallait dans le premier quart d’heure, ce serait facile. C’était vrai dans les matches précédents mais on ne l’avait pas fait. Ça prouve qu’une petite secousse a le mérite de remobiliser tout le monde. La qualité de la prestation défensive en première mi-temps a très vite débranché les Biélorusses. On a déroulé en deuxième période, ce qui a permis de donner du temps de jeu aux jeunes, qui l’ont utilisé de manière variée. Nikola Karabatic a montré qu’il était potentiellement là. Il a mis tout ce qu’il fallait. »

Daniel Narcisse – « Tous les joueurs avaient à cœur de montrer un autre visage après la Pologne où l’on avait subi pendant une heure. On voulait à notre tour faire subir notre domination à la Biélorussie grâce à un fort engagement. C’était intéressant de pouvoir utiliser toute l’équipe même si ça manque un peu d’automatismes par moments. Nous avons mis les jeunes en confiance sur leurs qualités, ils ne se posent pas de question. »


rage de vaincre hand

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here