Après avoir réussi un match plein face à la Russie hier et une victoire 3-1, la #TeamYavbou affrontait ce soir la Finlande. Pour son deuxième match lors du tournoi de qualification olympique, la France remporte la partie face à la Finlande 3 sets à 0. C’est une fois de plus un collectif, une solidarité, qui a permis à la ‘bande de potes’ de s’imposer.

 

BleusvsFI

 

Un match plein ? C’est ce que nous attendons ce soir de la part des protégés de Laurent Tillie. Pourquoi ? Seulement parce que cette équipe de France séduit de plus en plus, et a réussi hier un match exceptionnel face au champion olympique en titre la Russie. Concentrés, les Bleus y sont et pour eux l’objectif est simple, s’emparer du ticket qualificatif olympique.

Ne pas sous-estimer la Finlande ? Tels ont dû être les mots du sélectionneur français. Hier après la belle victoire française, ce dernier s’exprimait en disant qu’il fallait désormais se consacrer sur le prochain match (nldr: la Finlande).
Et le match commence de la plus belle des manières avec de très belles phases de jeu côté français. Mais les Finlandais attendent les français au tournant et ne se laissent donc pas faire si facilement et parviennent à revenir au score (4-4). Souriante? La #TeamYavbou est complice sur le terrain et c’est ce qu’il fait sa force. Mais sur une grosse attaque de Ngapeth puis sur une attaque placée de Rouzier la France reprend deux points d’avance. Et le premier temps-mort technique est en faveur des français (8-6). La France est solide avec un Kévin Tillie, discret mais efficace qui donne trois longueurs d’avance à la France (10-7). Ojansivu, le joueur finlandais sera le joueur a contrôler ce soir, il est prépondérant pour son équipe depuis le début du match (11-12). Sur un challenge français remporté, les français reprennent désormais trois points d’avance. Les français font la course en tête au deuxième temps-mort technique grâce à une attaque surpuissante de Le Roux (16-13). Seulement deux points après le temps-mort technique, le coach finlandais prend son deuxième temps-mort pour stopper l’armada française. La France domine pour le moment la première manche avec des systèmes de jeu bien en place qui gênent comme hier l’adversaire. Tous les systèmes de jeu? Non, les français ont du mal a maîtrisé les feintes adverses. Laurent Tillie prend un temps-mort et les mots sont clairs: « Ne pas oublier son job les gars ! » (21-19). En sortie de temps-mort, Rouzier redonne trois points d’avance à son équipe (22-19). Antonin Rouzier est très important en cette fin de set suivi de Le Goff qui offre trois balles de set à la France et c’est sur un ace de Kévin Tillie que la France remporte cette première manche, 25-21.

Ngapeth régale, Ngapeth fait sa spéciale. CP: CEV
Ngapeth régale, Ngapeth fait sa spéciale. CP: CEV

 

La détermination est grande côté français, mais les finlandais quasi éliminé pour obtenir le ticket qualificatif olympique, joue le match à 100%. La France connait quelques difficultés dans ce début de second set comme hier lors de la Russie (2-4). Antonin Rouzier, attaque out, qui permet à la Finlande de compter trois points d’avance et les français n’arrivent pas à contrôler les feintes adverses ce qui permet à la Finlande de remporter le premier temps-mort technique (4-8). Dominant dans le 1er set, la France est dominée dans ce second set malgré un très beau renversement pour Ngapeth qui ramène les siens à trois points de retard mais qui rate ensuite son service qui vient se coller dans la bande du filet (7-11). L’incroyable Earvin Ngapeth auteur, une fois de plus d’un geste peu académique ramène les siens à deux points (11-13). La France cède le second temps-mort technique (12-16) et la France joue en deçà de ses capacités dans ce set. Les joueurs français auraient-ils été piqués dans leur orgueil ? Certainement puisqu’ils ont élevé leurs niveaux de jeu et reviennent qu’à 1 points de la Finlande (15-16). La solidarité et le collectif est important dans cette équipe comme en témoigne les remplaçants qui comme les titulaires se rassemblent lors d’un challenge. Et sur un contre de Kévin Le Roux, la France revient à hauteur de la Finlande (17-17). Les protégés de Laurent Tillie ont augmenté leur niveau de jeu et reprennent désormais trois points d’avance (20-17) ce qui oblige les finlandais à prendre un temps-mort. Pipe de Earvin Ngapeth, attaque de Kévin Tillie et la France compte 5 points d’avance (23-18). Et la France malmenée dans ce set remporte la deuxième manche 25-20.

L’équipe de France est bien revenue dans le second set et mène désormais 2-0 dans cette partie. C’est un collectif qui fait la différence du côté de la #TeamYavbou face à une équipe finlandaise qui ne lâche rien et qui n’a plus rien à perdre. Les français repartent de l’avant dans ce troisième set avec un niveau de jeu très élevé qui gêne beaucoup l’adversaire. Sur un jeu rapide, Le Goff offre trois points d’avance à la France (6-3). Les coéquipiers de Benjamin Toniutti remportent le premier temps-mort technique (8-5), et semble plus libérés dans ce set que lors du set précédent.  Auteur de deux défenses incroyables, Grebennikov permet aux Bleus de mener de 4 points. Les finlandais ont du mal à trouver la faille française en attaquant dehors et le sélectionneur finlandais prend directement un temps-mort (11-6). Sur un nouveau contre français, la France prend largement les devants et remportent le second temps-mort technique (16-8). Kévin Le Roux est en très grande forme ce soir, auteur d’un ace exceptionnel, un missile qui agrandit l’écart entre la France et la Finlande. Le coach finlandais voyant le match lui échapper prend son dernier temps-mort (20-11) et les français restent concentrés dans le match. Soulignons le, une nouvelle fois, mais ce soir c’est un collectif qui s’impose sur le parquet allemand face à la Finlande avec une complémentarité au sein de l’équipe entre les joueurs. La France aura été conquérante dans ce match, conquérante dans cette partie et remporte le match trois sets à zéro.
Demain le match opposera la France à la Bulgarie et la #TeamYavbou devra remporter un set au minimum pour tenter de se qualifier pour la suite de la compétition.

 

 

 


Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here