La France disputait hier son deuxième match de l’Euro et c’est une deuxième victoire que les protégés de Laurent Tillie. Un match cependant encore un peu poussif mais une équipe de France qui monte en puisse et qui domine son adversaire du soir l’Estonie sur le score de 3-1 (25-13; 25-22; 22-25; 25-18).

Vainqueur la veille de la Croatie 3-0, la France poursuivait hier son parcours européen et s’est imposée face à l’Estonie en concédant malgré tout un set. Le jeu des français moins brouillon que la veille a permis à l’équipe de France de dominer son adversaire dès les premiers instants du match. Un premier set maîtrisé dans tous les domaines avec une grosse agressivité des français aux services mais aussi en attaque malgré la taille imposante des estoniens. Dans une salle de Turin beaucoup plus occupée que la veille avec 4196 spectateurs et notamment une grande majorité de supporters estoniens, la France a déroulé son jeu et domine dès le premier temps-mort technique (8-2). L’Estonie n’arrive pas a stoppé l’intensité de jeu des français et le set était largement à l’avantage des français qui n’ont rien laissé passer et qui ont posé de gros problèmes aux estoniens au niveau du contre. Grebennikov aura encore était comme la veille, omniprésent en défense et endosse bien son rôle de meilleur libéro mondial à seulement 25 ans. La France compte 8 points d’avance lors du second temps-mort technique (16-8) et ne compte bien pas laisser l’Estonie revenir dans la partie. Présente dans tous les secteurs de jeu, la France impose son jeu à une équipe d’Estonie qui commet beaucoup de faute et laisse de nombreux services dans cette première manche. Les français n’auront jamais été inquiété par l’Estonie et remporte la première manche avec un écart de 12 points 25-13.

Grebennikov a bien endossé son rôle hier face à l'Estonie en étant omniprésent en défense.
Grebennikov a bien endossé son rôle hier face à l’Estonie en étant omniprésent en défense.

C’est une France combattante que l’on retrouve après un match poussif et en demi-teinte face à la Croatie. La #TeamYavbou fait un match plein avec une très belle pression à l’attaque et le bloc adverse n’arrive pas à contenir la fougue de Ngapeth ou encore Tillie. Mais les prochains sets seront beaucoup plus serrés même si la France ne sera pas très inquiète. Les coéquipiers de Benjamin Toniutti le capitaine de cette belle équipe de France creusent l’écart dès le début du deuxième set en remportant le temps-mort technique 8-4. La folie française continue et le beau jeu est de rigueur, c’est une équipe de France différente que l’on retrouve dans ce match avec une meilleure entame de set, une pression beaucoup plus importante dans tous les systèmes de jeu et les coéquipiers de Toobal n’arrivent pas comme dans la première manche à trouver la faille française et concèdent le second temps-mort technique 16-12. La France assure dans ce second set malgré un petit réveil de la part de l’Estonie qui compte bien montré à la France qu’elle ne laissera pas laisser passer le match aussi facilement. Mais c’est sur un nouveau service raté malgré le challenge vidéo demandé que les Estoniens laissent filer le second set 25-22.

Mais le réveil estonien et un petit relâchement français remettent l’Estonie dans la partie. Les français sont moins présents qu’en début de match, n’imposent plus la pression des deux premiers sets et c’est l’Estonie qui empoche le premier temps-mort technique, 8-5. Les bleus sont moins dans la partie et les estoniens tentent de sonner la révolte, révolte qui ne sera vue que lors de la troisième manche. Laurent Tillie tente par deux fois de remettre ses joueurs dans la partie, afin de ne pas concéder de set dans ce match mais en vain. Malgré une remontée des joueurs français c’est l’Estonie qui empoche la troisième manche. Earvin Ngapeth l’a dit la France s’est relâchée dans la troisième manche: « On s’est juste relâché dans le troisième set alors qu’on doit tuer le match. »

Earvin Ngapeth, auteur d’un match plein avec 22 points, et les siens ne compte pas laisser si facilement revenir l’Estonie dans la partie. Quelle dernière manche; la France retrouve ses automatismes des deux premiers sets et c’est avec la fougue et l’envie de Kévin Tillie ou bien encore Antonin Rouzier que les français vont empocher ce quatrième set et par la même occasion ce match. Sur un score de 25-18, les Français ont su gérer la perte de la manche précédente et ne se sont jamais inquiéter. Mentalement prêt pour cet euro, avec l’envie d’aller au bout, les français se doivent de bien faire et c’est chose faite une nouvelle fois ce soir avec une victoire sur l’Estonie 3-1. A noter que le collectif français aura encore brillé ce soir avec quatre joueurs à plus de 10 points. Mais c’est aussi grâce à l’imposant Nicolas Le Goff aux contre que la France a pu contenir les attaques estoniennes. Auteur de 8 contres dans ce match, Nicolas Le Goff a mis la pression aux attaquants estoniens et c’est seulement Täht qui finira au dessus de 10 points pour l’Estonie.
C’est donc sur un imposant collectif que la France peut s’appuyer pour la suite de la compétition comme lors de la Ligue Mondiale, Laurent Tillie peut être fier de ses joueurs malgré quelques petits problèmes encore mais la France monte en puissance match après match et s’est ce soir que tous ce jouera pour la France qui affrontera l’Italie pour une place directe en quart de finale de cet Euro.

Le collectif français devra rester solide ce soir face à l'Italie.
Le collectif français devra rester solide ce soir face à l’Italie.

LE JOUEUR DU MATCH: KEVIN TILLIE

Même si c’est tout le collectif français qu’on pourrait féliciter ou même désigner Earvin Ngapeth comme homme du match avec ces 22 points, c’est Kévin Tillie qui a montré son plus beau volley hier. Auteur d’un premier match compliqué face à la Croatie, même s’il a été très présent défensivement, Kévin Tillie est l’auteur d’un match plein hier. Auteur de 16 points à 14/30 en attaque, 1 aces et 1 contre, le fils du sélectionneur aura été important dans la victoire de son équipe hier face à l’Estonie. Ne semblant plus être gêné par sa douleur au genou, Kévin Tillie a impressionné par sa justesse technique, voilà le Kévin Tillie que l’on aime voir.

Kévin Tillie, important lors de la victoire face à l'Estonie.
Kévin Tillie, important lors de la victoire face à l’Estonie.

L’EQUIPE PARLONSSPORTS SOUTIENT LA #TEAMYAVBOU.

TEAMYAVBOU ENSEMBLE

Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here