Il y’a 13 ans, cette rencontre était l’affiche d’une finale de Ligue des Champions. Hier, elle opposait une équipe de la Juve classée première et toujours au top à une triste équipe du Milan qui pointe à la 6ème place du classement. Malgré tout, cette affiche reste un classique attendu du championnat italien. 

Milan Juve 3

Au coup d’envoi, les ambitions n’étaient pas les mêmes des deux côtés. La Juve voulait les 3 points dans l’optique de repousser la Napoli à 9 points avant leur rencontre face au Hellas. Du côté du Milan, l’objectif de cette fin de saison est de terminé 6ème, synonyme de qualification pour l’Europa League. Côté effectif, la Vieille Dame devait faire sans son talent argentin Dybala, blessé, tout comme Chiellini, Pereyra et Khedira (suspendu). Menez, Niang et Abbiati manque à l’appel côté Rossoneri.

Pour préparer cette rencontre, le groupe entraîné par le serbe Mihajlovic a été mis au vert durant toute la semaine, histoire de se focaliser sur cette rencontre après 4 matchs sans victoire en championnat. Après avoir observé une minute d’applaudissement en la mémoire de Cesare Maldini décédé une semaine plus tôt, la rencontre débute et ce sont les milanais qui se montrent les plus entreprenant. Une domination qui va se concrétiser à la 18ème minute lorsque, sur un un corner parfaitement tiré par Balotelli, Alex s’élève plus haut que tout le monde et vient catapulter de la tête le ballon au fond des filets. San Siro chavire, son équipe mène 1 à 0. Mais la Juve est une grande équipe et elle l’a encore démontré hier soir. 9 minutes seulement après avoir concédé l’ouverture du score, Morata lance Mandzukic qui se retrouve face à Donnarumma, le fixe, et vient placer une frappe dans le coin gauche du but. 1-1.

milan juve
Le but de Pogba. Photo Reuters

A la mi-temps, les débats sont équilibrés. Milan tente de faire du jeu et la Juve, à l’expérience, subit pour ensuite mieux contrer. Un joueur avait beaucoup à prouver durant cette rencontre : Mario Balotelli. Durant la semaine, il a clamé dans la presse vouloir rester au Milan (on rappelle qu’il est actuellement prêté par Liverpool) ce à quoi Andriano Galliani, vice président du club, a déclaré qu’il n’avait pour l’instant pas le niveau pour rester en Lombardie.  A la 53ème minute, SuperMario a l’occasion de faire taire les critiques lorsqu’il reçoit le ballon à l’entrée de la surface. Deux options s’offrent alors à lui : décalé Bonaventura qui arrive lancé côté gauche ou tirer. La deuxième option sera privilégié par le fantasque attaquant italien mais, malheureusement pour lui, sa frappe vint fleurter avec la barre.

C’est le tournant du match puisque 12 minutes plus tard, Paul Pogba, encore étincelant hier soir, est à la retombé d’un corner frappé par Marchisio qu’il reprend à la manière d’un Trezeguet. Donnarumma est battu pour la deuxième fois de la soirée. La fin de rencontre sera globalement maîtrisée par la Juve. Une victoire importante donc pour les hommes d’Allegri puisqu’ils accentuent leur avance de 9 points en tête du championnat avant la rencontre entre le Napoli et le Hellas aujourd’hui. Un grand pas vers le titre a de nouveau été fait par la Juve hier soir.

Sincèrement, on voit mal qui pourrait les arrêter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here