Pour débuter SA Coupe du Monde, quoi de mieux qu’une victoire ? L’Angleterre démarre très bien  grâce à cette victoire face aux Fidjiens (35-11) en ouverture de la compétition à Twickenham.

Le XV de la Rose démarre correctement.
Le XV de la Rose démarre correctement.

 

Résumé de la 1ère MT :

Ce sont les Anglais qui ont débloqués le score dès la 3ème minute avec une pénalité facile pour Ford (3-0). Les Fidjiens auraient pu recoller dès la 7ème minute mais Volavola n’a trouvé que le poteau. Le 1er essai est arrivé à la 13ème minute, penaltouche et les Anglais en profitent pour transpercer le bloc Fidjiens via Brown (10-0, transformation réussie par Ford). À la 13ème minute, le Fidjien Matawalu a écopé d’un carton jaune pour avoir écroulé le maul ce qui a permis à l’Angleterre de profiter de la supériorité numérique à la 22ème par Brown une nouvelle fois. (15-0, transformation ratée par Ford). Cinq minute plus tard, les Fidjiens se sont vu refuser un essai de Matawalu (vidéo, sauvetage de Brown). Avec insistance le 1er essai des Fidjiens est arrivé à la 30ème minute par l’intermédiaire de Nadolo (15-5, transformation ratée par Volavola). Les deux équipes ont ensuite obtenu chacune une pénalité, frappée et réussie, respectivement par Ford et Nadolo (18-8). Les Anglais auraient encore pu creuser l’écart à la 40è+2 mais Ford rate une longue pénalité de 40m.

À la mi-temps, ce sont des Anglais maladroit et fébrile mais pourtant efficace qui sont devant, les Fidjiens sont bien présent surtout en mêlée fermée mais ils n’arrivent pas à concrétiser leurs actions.

Résumé de la 2nde MT :

La seconde mi-temps démarre calmement, l’arbitrage vidéo offre une pénalité aux Fidjiens à la 47ème mais Nadolo échoue encore, à 35m cette fois. La baisse de régime se fait sentir mais les Fidjiens restent bien en place en sauvant notamment une action sous leurs poteaux à la 59ème. Les Fidjiens auraient ensuite pu profiter de deux pénalités mais une seule passe. À la 63ème, Nadolo échoue à 35m (légèrement excentrée) mais une minute plus tard c’est Volavola qui se charge et marque une pénalité à 35m, plein axe (18-11). Farrell a ensuite profité d’une pénalité à 25m, à la 68ème, pour réveiller le groupe anglais (21-11) avant que Brown ne marque un 3ème essai, à la 72ème, portant le XV de la Rose à mener de 18 points (28-11, transformée par Farell). L’Angleterre a fini par achever le groupe Fidjien avec un essai de Vunipola à la 80è+4 (35-11, transformation réussie par Farell).

La 2nde mi-temps a confirmé la 1ère, les Anglais ont été fébrile, indiscipliné et maladroit face à des Fidjiens qui ont montré de grandes lacunes au pied.

Le XV de la Rose en profite pour confirmer qu’il fait partie des favoris dans un groupe infernal notamment composé de son adversaire du soir ainsi que de l’Australie, du Pays de Galles et de l’Uruguay.

Une défaite qui fait mal côté fidjiens alors qu’ils avaient pourtant une belle carte à jouer grâce à leur ligne d’attaque composé du Bordelais, Talebula, du Parisiens, Waisea ou encore de l’ancien Toulonnais, Lovobalavu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here