Laurent Tillie était vendredi dernier l’invité de l’Elysée ainsi qu’une trentaines d’autres convives, comme par exemple Vincent Collet, le sélectionneur de l’équipe de France de basket masculine, des jeunes de l’INSEP (institut national du sport et des performances) et du club de football du Paris-Saint-Germain. Une telle invitation pour participer à la projection privée, en compagnie du chef de l’Etat François Hollande, du documentaire ‘Coach’.

Tillie Elysée« Un très beau film »

Avec les témoignages de sept entraîneurs, dont l’Italien Carlo Ancelotti (football, passé par l’AC Milan, Chelsea, le PSG et le Real Madrid), Philippe Lucas (natation, qui s’est notamment occupé de Laure Manaudou), où bien encore Graham Henry (rugby, champion du monde en 2011 avec la Nouvelle-Zélande) et Claude Onesta (handball, double champion olympique avec l’équipe de France masculine), le documentaire, réalisé par Manuel Herrero, nous plonge dans le métier de coach « C’était vraiment très intéressant, ce film montre aussi la solitude à laquelle est parfois confronté un entraîneur, il m’a en tout cas donné encore plus envie de continuer à exercer ce métier. » s’exprime Laurent Tillie à la suite de la projection.

Laurent Tillie, sélectionneur et champion d’Europe avait déjà visité l’Elysée en 1988, après les Jeux Olympiques de Séoul (il était alors joueur et François Mitterrand était Président de la République). Ce vendredi il a profité de la réception pour échanger longuement avec Vincent Collet, qu’il commence à bien connaître, et il a même échangé quelques mots avec François Hollande. Laurent Tillie qui, depuis la fin du Tournoi de qualification olympique, a été bien occupé, entre sollicitations médiatiques et visionnage sur son ordinateur des rencontres des joueurs de l’équipe de France, qu’ils évoluent en France ou à l’étranger, aura passé un bon moment autour de la projection de ce documentaire.

 


Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here