Une semaine après la première défaite à domicile contre Franconville (50-72), les Pink Ladies avaient à cœur de redresser la barre. C’est chose faite. Les filles d’Olivier Hirsch ont réenclenché la machine à Villeurbanne samedi soir.  

 

Leonore Duchez, exceptionnelle hier soir
Leonore Duchez, exceptionnelle hier soir

 

La réaction attendue a bien eu lieu. Les Villeurbannaises voulaient profiter de la dernière défaite du RBF pour engranger la victoire, il n’en fut rien. Au terme d’une rencontre tendue et disputée, les roannaises ont su tirer leur épingle du jeu en s’appuyant sur leur défense de fer, leur principal atout.

Car oui, le RBF a bel et bien la meilleure défense du championnat (908 pts encaissés) et c’est grâce à elle que les noires et rose l’ont emporté hier. La salle de Baros à Villeurbanne, acquise à la cause des joueuses locales, a connue un début de match serré entre les deux équipes (14-15 à la fin du 1er quart-temps). Dans ce brouillon, Leonore Duchez tire son épingle du jeu. A l’intérieur, le retour de Gosia Babicka (9 pts) a fait du bien au RBF. A la mi-temps, Villeurbanne reste au contact des Pink Ladies 26-30.

Au retour des vestiaires, comme souvent, le RBF accélère. 9-0 d’entrée pour les roannaises qui assomment la rencontre et leur adversaire du soir. Dès lors, les filles d’Olivier Hirsch ne lâcheront plus le match. La sortie de Jennifer Lafaurie pour 5 fautes pénalisera Villeurbanne. 34-42 pour le RBF à la fin du troisième, et une fin de match parfaitement maîtrisée pour les coéquipières d’Elle Beynnon (9 pts). Le duo Leonore Duchez – Maryne Reolid fonctionne à merveille (28 pts à elle deux) et le RBF enregistre une nouvelle victoire dans ce Derby 49-59.

 

Sans titre

 

Le prochain rendez-vous est alléchant pour le Roannais Basket Féminin. Un duel au sommet en NF1 contre la Tronche, le 1er contre le 2ème dans un Palais des Sports qui s’annonce bouillant. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here