Galatasaray se voit déjà soulever le trophée mercredi prochain à Istanbul, mais Strasbourg veut créer l’exploit. La première manche ce soir au Rhenus à 21h.

Photo: AFP
Photo: AFP

Les strasbourgeois joueront ce soir leur première finale européenne. L’objectif: devenir le deuxième club français après Limoges en 1988 à gagner la C2. La SIG est la première équipe de l’Hexagone à ce niveau depuis la finale perdue par Chalon-sur-Saône en 2001. A l’époque elle s’appelait la Coupe des Coupes et n’était pas aussi relevée que l’Eurocoupe.

Pour espérer l’emporter, la SIG devra réaliser un très bon match aller ce soir sur son parquet, sous peine de voir s’envoler toutes chances de remporter le titre au retour la semaine prochaine à Istanbul où plus de 12.000 supporters ont promis l’enfer.
Rien n’inquiète les turques. Les médias locaux voient déjà Galatasaray soulever le trophée sans se faire bousculer par les hommes de Vincent Collet, à eux de prouver le contraire. Les Strasbourgeois seront opposés à une formation qui a, comme eux, arraché sa place en finale in extremis et qui présente un effectif très complet. Mais pas imbattable. Mais il ne faut surtout pas croire à un exploit à l’extérieur pour renverser la vapeur, preuve de l’importance du match de ce soir en terre alsacienne.
En cas de victoire finale, Strasbourg décrochera un ticket pour l’Euroligue et devra choisir entre cette compétition et la future « Ligue des champions » de la Fiba Europe, comme les autres clubs français.

Pour ne rien regretter, le moment est venu de laisser les poumons, les jambes et les cœurs sur le parquet..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here