Alors qu’en ouverture de cette 6ème journée de Ligue 1, le Stade Rennais a été tenu en échec (1-1) à Lille, le PSG a encore échoué (1-1) face à une équipe de Reims qui ne réussit pas aux Parisiens (Match nul 2-2 l’an passé).

Quatre matchs avaient lieu hier soir et aucun ne s’est terminé par un match nul contrairement aux deux précédents. Au Stade Michel d’Ornano, Caen et Montpellier (2-1) ont failli se mettre en échec mais Jeff Louis a permis à Caen de remporter le match à la 90è+2. C’est Ronny Rodelin qui avait ouvert le score à la 19ème avant de voir Jonas Martin égaliser sur pénalty suite à une faute de Jordan Aedoti. Caen confirme son début de saison en conservant sa 3ème place à 2 points du leader parisien.

Andy Delort n'a pas marqué mais Caen s'impose tout de même face à Montpellier.
Andy Delort n’a pas marqué mais Caen s’impose tout de même face à Montpellier.

Le petit poucet de la L1, le Gazelec Ajaccio se déplaçait à Guingamp (2-1), encore une fois, à la mi-temps, les équipes faisaient match nul suite à l’ouverture du score par le guingampais Sloan Privat mais aussi l’historique premier but en L1 du GFC Ajaccio marqué par Kader Mangane. C’est finalement Jimmy Briand qui a rassuré Guingamp à la 61ème, face à une équipe d’Ajaccio réduite à 10 depuis l’expulsion de Issiaga Sylla (39è). Malheureusement, Ajaccio n’y arrive pas et reste lanterne rouge avec un seul point.

Briand sauveur face au GFCA.
Briand sauveur face au GFCA.

Du côté de Jean Bouin, le SCO Angers recevait l’ESTAC Troyes. Le match a tourné à l’avantage des Angevins (1-0) alors que ces derniers étaient pourtant réduit à 10 depuis la 33è suite à l’expulsion de Cheikh Ndoye. La faute à l’erreur de Lossemy Karaboue qui concède un penalty à la 57è, pénalty réussi par Thomas Mangani. Malgré la possession, Troyes n’a pas réussi à concrétiser ses actions (14 tirs, 2 cadrés). Angers, promu cette saison, est désormais 5ème avec 11 points alors que Troyes et le 1er relégable (17ème) avec seulement 3 points.

Thomas Mangani, seul buteur de la rencontre, a mis l'ambiance au Stade Jean Bouin !
Thomas Mangani, seul buteur de la rencontre, a mis l’ambiance au Stade Jean Bouin !

Enfin, direction l’île de beauté où Bastia affrontait Nice et où la réussite fut Niçoise malgré l’excellente ouverture du score de Gaël Danic à la 24è. Les briseurs d’espoirs se nomment Nampalys Mendy (33è), Valère Germain (40è) et Saïd Benrahma (90è+4). Comme Troyes à Angers, Bastia a manqué d’efficacité (31 centres contre 9 pour Nice, 7 tirs et seulement 2 cadrés contre 10 tirs et 6 cadrés du côté Niçois).

Les Niçois se sont fait peur mais remporte largement la recontre.
Les Niçois se sont fait peur mais remporte largement la recontre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here