L’ouverture de la 9ème journée de Liga BBVA s’est déroulée dans le cadre d’un « mini » classico puisque le Rayo Vallecano était opposé à l’Espanyol Barcelone. Classico remporté par le club madrilène du Rayo Vallecano !

C'est grâce à un penalty que le capitaine du Rayo, Roberto Trashorras à ouvert le score.
C’est grâce à un penalty que le capitaine du Rayo, Roberto Trashorras à ouvert le score.

C’est suite à une faute du Chilien Enzo Rocco que le Rayo a obtenu ce penalty salvateur à la 35ème minute. Le gardien de l’Espanyol, Pau, pourtant faiseur de miracle lors de la précédente journée face au Betis Seville avait pourtant plongé du bon côté mais pas suffisamment pour stopper la frappe du capitaine du Rayo. Dans une domination totale, le Rayo menait donc logiquement 1 but à 0 la pause. À la reprise, les actions dangereuses venaient aussi bien du Rayo que de l’Espanyol mais la rencontre a basculé à la 66ème lorsque Victor Sanchez a reçu un second carton jaune synonyme d’expulsion.. Il a donc laissé ses partenaires à 10 face à une équipe du Rayo survoltée. Il n’aura fallu que 10 minutes pour que le Rayo, en supériorité numérique, assure son avantage grâce à Javi Guerra servi par Bebe. Javi Guerra ne s’est pas arrêté là puisqu’il a récidivé 2 minutes plus tard, s’offrant ainsi un doublé, cette fois servi par Jozabed. En fin de rencontre, le Rayo a justement vu rouge suite au 2ème carton rouge obtenu par Tito (72ème et 90è+2) mais ce 2ème carton cachait surtout une double peine puisque l’Espanyol a obtenu un penalty. Malheureusement pour l’Espanyol et surtout Burgui, tireur sur ce penalty, Toño a été plus fort que lui et c’est le gardien du Rayo qui s’est imposé comme une affirmation de la supériorité des siens durant toute la rencontre.

Le Rayo Vallecano signe sa 3ème victoire cette saison et remonte provisoirement à la 12ème position avec 10 points alors que l’Espanyol Barcelone signe lui une 5ème défaite et campe sur sa 9ème position avec 12 points.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here