Samedi soir marquait le début de la dernière aventure du Roannais Basket Féminin en championnat de NF1 cette saison. La phase 2, dit autrement playoffs, ont débuté. Et le RBF a frappé un grand coup d’entrée.

La concentration est maximale avant le début du match (Photo : JM Lareure)
La concentration est maximale avant le début du match (Photo : JM Lareure)

 

Le gymnase Arthur Degast, situé à Rezé (près de Nantes), attendait de pied ferme le leader incontesté de la Poule A de NF1. Le Basket Club de Saint Paul Rezé, deuxième de la Poule B, accueillait donc le Roannais Basket Féminin pour la première journée de la phase 2. Des Pink Ladies privées de Gosia Babicka et Juliette Delaune pour cette rencontre. Devant 800 spectateurs, le match démarre plutôt bien pour le RBF qui est devant d’une courte tête à la fin du premier quart-temps (13-15). Très solides défensivement, les Roannaises contiennent leurs adversaires, tout en exploitant les shoots extérieurs au mieux (12 points pour Maryne Reolid). A la mi-temps, les Pink Ladies sont devant au tableau d’affichage (22-31) bien portées par les 11 points de Leonore Duchez dans ce premier acte.

Leader technique, Maryne Reolid termine meilleure marqueuse du match (12 pts)
Leader technique, Maryne Reolid termine meilleure marqueuse du match (12 pts)

 

Au retour des vestiaires, le RBF accélère et s’offre même un écart de 14 points dans le milieu du troisième quart-temps. On se dit alors que les Pink Ladies ont plié l’affaire. Et bien non. Les Rézéennes offrent à leur public un come back qui aurait pu être terrible pour le RBF. L’écart diminue petit à petit et l’avance fond progressivement pour les filles d’Olivier Hirsch. Et c’est à une minute du terme que le BCSP Rezé revient au plus près des Ladies. 50-51, Elle Beynnon s’approche sur la ligne de lancer-franc et en met un. 50-52 dernière possession pour Rezé. Possession mal gérée et une reprise de dribble est sifflée. La vingtaine de supporters roannais souffle un bon coup, le RBF s’impose à Rezé, au mental 50-52. Les Pink Ladies se déplaceront au Havre pour un match qui pourrait être déjà décisif dans la course à la Ligue 2 (7 mai). Avant, cerise sur le gâteau, match samedi à Bercy contre Sannois St Gratien en finale du Trophée Coupe de France (30 avril).

Sans titre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here